Un site du Centre d'histoire de Montréal

Scandale! Montréal de 1940 à 1960

De 1940 à 1960, les folles nuits de Montréal sont internationalement réputées. Mais la ville abrite un florissant monde interlope qui agit en toute impunité. L’ordre moral et la justice y remédieront.

À Montréal, l’industrie du divertissement connaît son apogée pendant les années 1940 et 1950. Effervescentes, les nuits montréalaises séduisent autant les touristes américains que les résidants. La ville donne la première place aux plaisirs nocturnes pour adultes, avec ses clubs, ses salles de danse et de spectacle, ses restaurants, théâtres et cinémas. Et, dans une relative discrétion, certains lieux de fête s’ouvrent alors à la diversité sexuelle.

En symbiose avec le monde des réjouissances, le crime organisé prospère. Grande métropole commerciale, Montréal est aussi la plaque tournante de nombreux trafics illicites qui permettent à la pègre d’engranger des profits substantiels et de consolider son pouvoir. Or, cette économie clandestine s’enrichit en bénéficiant de la tolérance de la police et des hommes politiques.

Dans l’entre-deux-guerres, beaucoup de Montréalais s’alarment de l’ampleur de la prostitution, du jeu et du crime organisé. La question de la corruption inquiète aussi. Après la révélation de plusieurs scandales, des groupes de citoyens et des politiciens réclament le rétablissement de l’ordre et de la décence. Montréal en sera transformé, mais gardera toujours l’esprit de la fête.

Ce grand dossier regroupe des articles réalisés avec le matériel de l’exposition Scandale! Vice, crime et moralité à Montréal, 1940-1960 présentée au Centre d’histoire de Montréal du 15 novembre 2013 au 2 avril 2017, de même que des textes tirés du livre Scandale! Le Montréal illicite, 1940-1960, rédigé sous la direction de Catherine Charlebois et de Mathieu Lapointe (Les éditions Cardinal, 2016). Vous y trouverez tous les montages vidéo présentés dans l’exposition, avec les témoignages d’artistes et d’experts qui nous racontent cette époque. Chacun à leur manière, ils font revivre l’âge d’or des cabarets montréalais.

3 dossiers

36 articles