Deux pompiers du SIM se servant du panneau d'affichage d'alarmes et de pannes.
Service de sécurité incendie de Montréal
Ce règlement est mis en place afin d’assurer la sécurité des citoyens de l’agglomération de Montréal qui réagissent de moins en moins aux alarmes-incendies.

Une alarme est non fondée lorsqu’elle est déclenchée sans nécessité en raison d’une installation inappropriée d’un système d’alarme-incendie, d’un défaut de son fonctionnement, d’une négligence de son entretien, d’une manipulation inadéquate ou de toute autre négligence susceptible d’interférer avec son fonctionnement. À Montréal, le nombre d’alarmes-incendies non fondées est passé de 16 612 en 2008 à 12 787 en 2012, une réduction d’environ 23 %, grâce au Règlement sur les alarmes-incendies non fondées.

Afin d’assurer la sécurité des citoyens de l’agglomération de Montréal qui réagissent de moins en moins aux alarmes-incendies, le Service de sécurité incendie de Montréal met en application une réglementation visant à :

  • réduire le nombre grandissant d’alarmes-incendies non fondées;
  • encourager les propriétaires à entretenir leur système;
  • maintenir et augmenter le degré de vigilance des occupants d’un bâtiment qui ont tendance, à la suite d’un nombre subséquent d’alarmes-incendie non fondées, à ne plus évacuer les lieux;
  • assurer la disponibilité des effectifs qui auront à répondre à des urgences et aux appels premiers répondants.