La ville de Montréal lors d'une journée de froid intense.
En cas de froid intense, certains comportements sécuritaires sont à adopter, notamment concernant l'utilisation de vos appareils de chauffage.

Conseils:

  • Assurez-vous de ne pas surcharger les circuits électriques avec des chaufferettes et des radiateurs portatifs. De plus, ne laissez pas ces appareils sans surveillance.
  • Si vous devez utiliser une rallonge électrique, assurez-vous de sa capacité de résister à la charge en comparant la puissance électrique indiquée sur le fil ou sur la prise femelle avec la plaque signalétique de l’appareil. Ainsi, elle ne risquera pas de surchauffer et de causer un incendie. Selon les normes des manufacturiers, veillez à ce que la rallonge soit suffisamment dégagée de tout matériau combustible (vêtements, rideaux, meubles, etc.).
  • Un fusible (que l’on visse au panneau électrique) qui grille, signifie généralement qu’il y a une surcharge de courant électrique. Dans ce cas, ne remplacez jamais ce fusible par un autre d’intensité plus forte. Il suffit de brancher certains appareils qui consomment beaucoup d’électricité sur d’autres prises afin de mieux répartir la charge. Demandez l’avis d’un électricien si nécessaire afin de réduire les risques d’incendie.
  • Dégagez les plinthes électriques de tout matériau combustible (30 cm minimum) comme des meubles et des rideaux les recouvrant jusqu’au plancher. N’utilisez jamais les plinthes pour faire sécher des vêtements.
  • Si vous avez un foyer ou un poêle à bois, faites ramoner la cheminée au minimum une fois par année, et plus souvent si votre consommation de bois est élevée.
  • Si une panne électrique survient, n’utilisez jamais des appareils de chauffage conçus pour le camping. Ceux-ci demandent une bonne ventilation et représentent un haut risque d’intoxication au monoxyde de carbone à l’intérieur de la maison. Ne laissez jamais une chandelle sans surveillance, ni trop près de matériaux combustibles. Gardez les chandelles hors de la portée des enfants. Ces négligences sont la cause de plusieurs incendies à Montréal.
  • Avant la saison froide, une inspection et un entretien des systèmes de chauffage principal et d’appoint (à l’huile, au gaz naturel, au propane et au bois) par une personne qualifiée assurent l’efficacité du système et réduisent les risques d'incendie.