En raison de ses particularités géographiques, socio-démographiques, économiques et technologiques, la protection de l'ensemble de la Ville de Montréal comporte de nombreux défis.

Le Service de sécurité incendie de Montréal (SIM) est responsable de la protection de l’ensemble de l’île de Montréal, qui s’étend sur une superficie de 500 km2, qui compte près de 400 000 bâtiments résidentiels, commerciaux, industriels et institutionnels, et près de 1 900 000 habitants. Montréal comprend par ailleurs un important réseau souterrain de plus de 30 km de corridors, de passages et de galeries marchandes. Pour faciliter la gestion de ses opérations, le SIM a fractionné son territoire en 12 régions distinctes comportant 66 casernes au total.

Une métropole cosmopolite

Selon le recensement de 2011 de Statistique Canada, Montréal se situe au 2e rang des régions métropolitaines canadiennes, côté population. Composante de la région métropolitaine, l’agglomération de Montréal compte en 2011 1 886 481 habitants avec une densité de population estimée à près de 3780 habitants au km2. De ce nombre :

  • 1 649 519 vivent dans la ville de Montréal comptant 19 arrondissements (87,4 %);
  • 237 322 vivent dans les 15 villes liées (12,6%).

Source : Statistique Canada. 2012. Montréal, Québec (Code 2466023) et Montréal, Québec (Code 2466). Profil du recensement, Recensement de 2011.

Véritable mosaïque humaine, la population est composée de quelque 100 communautés culturelles différentes, constituant parfois des concentrations ethniques ou multiethniques dans certains quartiers.

Une ville entourée d’eau

L’île de Montréal est bordée au nord par la rivière des Prairies, au sud par le fleuve Saint-Laurent et les rapides de Lachine, et, finalement, à l’ouest par les lacs Saint-Louis et des Deux Montagnes. L’île de Montréal compte 266,6 km de rive, dont 116 km accessibles par les parcs municipaux.

Quelques zones agricoles

Sur fond d’espaces verts, deux zones agricoles se trouvent dans l’extrême ouest de l’agglomération, plus précisément à L’Île-Bizard et dans les secteurs de Senneville et de Sainte-Anne-de-Bellevue. Ces deux zones constituent une très petite partie du territoire total de l’agglomération de Montréal.

Un centre-ville achalandé et des bâtiments de grande hauteur

Les jours ouvrables, on estime à 370 000 la population de l’arrondissement Ville-Marie. Il s’agit d’une augmentation de 440 % par rapport à la population résidentielle de cet arrondissement, alors que 331 000 non-résidents convergent vers le centre-ville pour le travail et la formation universitaire ou collégiale. Ceci a un impact majeur sur la manière d’assurer la sécurité incendie au centre-ville.

Le patrimoine bâti est particulier dans la métropole de Montréal. On dénombre des dizaines d’édifices de grande hauteur situés majoritairement au centre-ville.

Plusieurs façons d’y circuler

Avec son port relié à plus de 200 villes portuaires à travers le monde, son aéroport international Montréal-Trudeau et ses réseaux ferroviaires et autoroutiers qui donnent accès à toutes les régions de l’Amérique du Nord, l’agglomération de Montréal est indiscutablement l’une des grandes métropoles du monde dans le domaine des transports.

L’agglomération de Montréal comprend plus de 5 600 km d’autoroutes, d’artères et de rues collectrices et locales. Aussi, plus de 880 km de voies ferrées desservent le Canadien National, le Canadien Pacifique et les ports nationaux. Montréal est reliée au réseau métropolitain par 17 ponts, un pont tunnel et un système de métro qui relie présentement la Rive-Sud et la Rive-Nord du Saint-Laurent.

Un réseau souterrain unique au monde

Montréal est l’une des plus grandes villes intérieures du monde avec ses 33 km de réseau piétonnier souterrain. On y accède par 178 entrées où quotidiennement quelque 500 000 personnes se déplacent librement, à l’abri des intempéries. Ces installations souterraines sont situées dans le centre-ville, en grande partie sous des édifices en hauteur.

Le réseau piétonnier souterrain composé de corridors, de places intérieures et de tunnels relie entre autres :

  • 10 stations de métro
  • 2 gares ferroviaires
  • 2 gares régionales d’autobus
  • 63 complexes à bureaux
  • 9 grands hôtels
  • 1 615 logements
  • 293 restaurants
  • 1 550 établissements de commerce ou de services
  • 19 salles de cinéma
  • 2 universités
  • 1 collège
  • 14 500 espaces de stationnement

Un climat riche et varié

Située loin de la mer, Montréal connaît un climat de type continental avec de grands écarts de température entre les saisons, passant de 30 °C l’été à -30 °C l’hiver. Les quatre saisons ont une influence considérable sur le mode de vie des citoyens et sur leur comportement, par exemple en ce qui concerne le chauffage de leurs domiciles ou le déneigement des rues.

Des industries florissantes

Les importants parcs industriels de la Ville, ses raffineries et ses nombreuses gares de triage ferroviaires exigent notamment du Service de sécurité incendie de Montréal une expertise particulière en matières dangereuses.

Voir aussi :