L'avertisseur de monoxyde de carbone sauve des vies
Le monoxyde de carbone est un gaz toxique incolore, inodore et invisible. Une intoxication peut entraîner des séquelles irréversibles ou même la mort.

Il n’irrite ni les voies respiratoires ni les yeux. La seule façon d’être alerté de sa présence est d’avoir un avertisseur de monoxyde de carbone à votre domicile.

Qu’est-ce qui produit le monoxyde de carbone?

Le monoxyde de carbone est produit lorsqu’un véhicule ou un appareil brûle un combustible tel que l’essence, l’huile, le gaz naturel, le propane, le kérosène, le naphte ou le bois. 

Plusieurs appareils dans nos résidences peuvent produire du monoxyde de carbone :

  • Les systèmes de chauffage non-électriques : fournaise,  chaufferie,  poêle, foyer
  • Les véhicules : voiture, moto, quatre-roues, motoneige
  • Les outils à moteur : scie à chaîne, compresseur, tondeuse, souffleuse
  • Les électroménagers au propane ou au gaz : cuisinière, chauffe-eau,  réfrigérateur, sécheuse
  • Des appareils de plein-air : barbecues, lampe, réchaud, chauffe-patio
  • Les génératrices

Quelques conseils de prévention :

Faites entretenir vos appareils de chauffage utilisant un combustible par un professionnel.

Si une cheminée est reliée à un appareil la faire ramoner et/ou vérifié avant la première utilisation.

Lors d’accumulation de neige assurez vous de dégager les conduits d’évacuation de vos appareils afin qu’ils soient libre d’obstruction.

Il en est de même lorsque vous démarrez votre voiture, assurez-vous que le conduit d’échappement est dégagé.

Pour les maisons ayant un garage annexé, assurez-vous de mettre vos clés et/ou démarreurs à distance hors de portée des enfants ou d’accrochage.

Il est important d’être vigilant et de ne pas utiliser les appareils conçus pour l’extérieur, à l’intérieur.

Avertisseur de monoxyde de carbone

Dans l’agglomération de Montréal, l’installation d’un avertisseur de CO est obligatoire dans un logement, une habitation destinée à des personnes âgées ou une résidence supervisée où se trouve :

  1. Un appareil à combustion
  2. Un accès direct à un garage de stationnement intérieur.

Le propriétaire doit s’assurer d’installer un avertisseur de monoxyde de carbone qui soit fonctionnel. L’occupant doit, quant à lui, s’assurer de le laisser en place et d’en remplacer la pile, au besoin.

Entretien et installation

  1. Procurez-vous un avertisseur de monoxyde de carbone homologué. Recherchez la présence du sceau d’un organisme d’homologation reconnu comme CSA ou ULC afin de vous assurer de la conformité de vos appareils.
  2. Installez-le dans votre résidence à l’endroit recommandé par le fabricant.
  3. Testez votre avertisseur de monoxyde de carbone une fois par mois en maintenant le bouton d’essai jusqu’à ce que l’alarme retentisse, ce qui peut prendre jusqu’à 20 secondes. 

Il existe plusieurs modèles d’avertisseur de monoxyde de carbone. Lors de l’achat d’un avertisseur de  CO, vérifiez ses caractéristiques et assurez-vous de choisir un modèle répondant à vos besoins

Vérifiez :

•          Le type d’alimentation de l’avertisseur : électrique ou à piles

•          Le type d’alarme : sonore, visuelle ou combinée (visuelle et sonore)

•          Les types de modèles : Avertisseur  de CO uniquement; avertisseur combiné CO et fumée; avertisseur de CO et de propane; avertisseur combiné CO et gaz naturel

•          La présence d’un afficheur de taux de CO

•          La présence d’un bouton-test

Quels sont les symptômes d’une intoxication au monoxyde de carbone?

Le monoxyde de carbone est absorbé par les poumons. Il remplace lentement l’oxygène contenu dans le corps, causant l’apparition  des symptômes d’intoxication.

Les symptômes varient en fonction de l’intensité de l’intoxication, passant du simple mal de tête si l’intoxication est légère à la perte de conscience et au décès si elle est grave.

Les symptômes

•          Faible exposition : mal de tête frontal, nausées et fatigue

•          Exposition moyenne : mal de tête frontal persistant avec sensation de battements, nausées, vertiges ou étourdissements, somnolence, vomissements, pouls rapide, diminution des réflexes et du jugement

•          Exposition très importante : faiblesse, évanouissement, convulsions, coma et décès

Souvent, les symptômes d’une intoxication au CO s’apparentent à ceux d’une indigestion ou d’une grippe sans fièvre. 

En présence de signes et de symptômes ou si un avertisseur de monoxyde de carbone sonne, même par intermittence :

1- Dirigez-vous à l’extérieur

2- Fermez la porte derrière vous

3- Composez le 9-1-1

4- Attendez l’autorisation d’un pompier pour retourner à l’intérieur

5- Observez les symptômes de tous les membres de votre famille

Pour toutes autres questions relatives de l'avertisseur de CO ou à tout autres sujets liés à la prévention incendie, n’hésitez pas à joindre le bureau de prévention de votre territoire au 514 872-3800.