Bienvenue dans l'encyclopédie du MEM - Centre des mémoires montréalaises

Résultats de recherche

Réintialiser la recherche
Affichage 91 à 100 de 716 résultats
Bâtiment démoli dans le quadrilatère de Radio-Canada, avec le pont Jacques-Cartier en arrière-plan, 1963.

De 1950 à 1970, Montréal est le théâtre d’un grand chambardement. Trois quartiers disparaissent, en tout ou en partie : le Red Light, le Faubourg à m’lasse et Goose Village.

Portrait d'une mère et de sa fille d'origine haïtienne

En 2012, le Centre d’histoire reçoit la mission de raconter l’histoire des Haïtiens arrivés à Montréal après le séisme de 2010. Ce dossier vous permet de découvrir les fruits de cet ambitieux projet.

Un homme en tenue décontractée est assis derrière un bureau sur lequel il y a trois téléphones. L’homme utilise celui du centre.

Au milieu du XXe siècle, Montréal est réputé pour son industrie du spectacle. Mais, plaque tournante de trafics illicites, la ville enrichit tout un monde clandestin, celui du crime organisé.

Dessin judiciaire représentant une salle de cour avec le juge et différents personnages.

Au cœur du XXe siècle, Montréal est aussi apprécié pour ces folles nuits que décrié pour son monde interlope agissant en toute impunité. La ville connaît alors de grands bouleversements.

La cavalerie de la police de Montréal au belvédère du mont Royal

À la recherche d’une vue imprenable sur la ville et ses gratte-ciels? Envie de concerts estivaux ou d’activités hivernales? Rendez-vous au belvédère Kondiaronk, lieu suranné mais toujours enchanteur.

Photo en noir et blanc montrant la remise des diplômes du premier groupe de policières à Montréal. Un policier serre la main à une policière.

Partez à la découverte de l’histoire de la police de Montréal, de ses débuts non officiels à sa modernité actuelle, en vous penchant sur son évolution générale comme sur des cas exemplaires.

Photographie en noir et blanc d’un groupe de policiers sur leur moto. Ils sont les uns à côté des autres sur le bord de la rue.

Les conditions de travail des policiers de Montréal s’améliorent dans la première moitié du XXe siècle. La formation et l’équipement se modernisent tandis que les luttes syndicales s’intensifient.

Photographie en noir et blanc d’un groupe de femmes en uniforme dans une salle lambrissée.

L’entrée des femmes dans le Service de police de Montréal est effective dès la fin du XIXe siècle. Mais, dès lors, leur pleine acceptation a connu bien des reculs et des avancées.

Illustration en couleurs sur laquelle est visible au premier plan un policier dans un uniforme bleu. Derrière lui se tient un personnage ailé. Sous eux, il y a une banderole où on peut lire « Saint-Michel Archange Patron des Policiers ».

Il fut un temps où les policiers montréalais célébraient en grande pompe la fête de leur saint patron, ils défilaient alors du Champ-de-Mars jusqu’à la basilique Notre-Dame.

Photo en noir et blanc d’un homme portant un casque d’écoute et assis devant un bureau avec des appareils pour le service d’urgence 911.

Ce n’est que depuis 1985 que Montréalais et Montréalaises composent le 911 pour accéder à tous les services d’urgence. Tardif pour plusieurs raisons, ce progrès est cependant certain.