L'Atlas du paysage un outil de référence

Le contenu de la section « Paysage de la montagne » du présent site Internet est basé essentiellement sur le document intitulé Atlas du paysage du mont Royal.

Fruit d’un travail de compilation, de réflexion et de mise en forme, le contenu de ce document traduit une nouvelle vision de la montagne et de son paysage qui s’appuie sur les connaissances et l’expertise acquises et développées au fil des décennies passées à travailler à la protection et à la mise en valeur du mont Royal, ainsi qu’à la gestion de son territoire.

L’Atlas du paysage du mont Royal ne prétend pas être un inventaire détaillé des caractéristiques paysagères des divers secteurs composant le Site patrimonial déclaré du Mont-Royal, mais plutôt un ouvrage de référence qui dresse un portrait, qui présente une vision de la montagne, sous l’angle du paysage.

L’Atlas du paysage du mont Royal est un outil de connaissance et il constitue un jalon important dans la mise en œuvre des mesures contenues dans le Plan de protection et de mise en valeur du Mont-Royal. Son utilisation doit permettre à ceux qui interviennent dans le Site patrimonial déclaré du Mont-Royal de saisir les enjeux qui se révèlent par le biais du paysage et de fonder leurs gestes sur des bases communes. Il présente une caractérisation paysagère, de grandes orientations et des principes directeurs qui en découlent, qui doivent guider les interventions sur le territoire pour que les gestes posés le soient dans le respect des composantes significatives de la montagne et qu’ils entraînent une valeur ajoutée.

Cet ouvrage est destiné aux intervenants qui sont interpellés par les actions pouvant avoir une incidence sur le paysage du Site patrimonial déclaré du Mont-Royal, mais il s’adresse également à l’ensemble des personnes qui s’intéressent à la montagne.

La réalisation de l’Atlas du paysage du mont Royal s’inscrit dans la mise en œuvre des orientations établies notamment au Plan d’urbanisme de Montréal, au Plan de protection et de mise en valeur du Mont-Royal et à la Politique du patrimoine. Elle fait suite également à l’atelier Regards sur le paysage du mont Royal tenu en novembre 2010.

L’Atlas du paysage du mont Royal a été réalisé par la Ville de Montréal et le ministère de la Culture, des Communications et de la Condition féminine du Québec, sous la coordination de la Direction des grands parcs et du verdissement et de la Direction de la culture et du patrimoine de la Ville de Montréal, avec la collaboration de l’architecte paysagiste Chantal Prud’Homme, reconnue pour son expertise en matière de paysage au Québec.

Document pdf
77 Mo
233 pages
Document pdf
188,1 Mo
72 pages

Téléchargement de l'Atlas par chapitre (fichiers PDF)

Les objectifs

Les objectifs ayant présidé à la réalisation de l’Atlas du paysage du mont Royal sont les suivants :

  • Élaborer un outil de connaissance et de référence basé sur une approche paysagère pour contribuer à la protection, la mise en valeur, l’aménagement et la gestion du Site patrimonial déclaré du Mont-Royal.
  • Développer une vision d’ensemble et une approche inclusive de la montagne. Les diverses composantes du paysage du mont Royal doivent être mises en relation les unes avec les autres, afin que le paysage soit compris et sa signification pleinement reconnue.
  • Dresser un portrait de la montagne qui permet d’en comprendre l’évolution, d’en connaître les caractéristiques paysagères actuelles, de reconnaître les traces du passé (les permanences) et de savoir ce qui est disparu.
  • Diffuser la connaissance acquise et l’information colligée relativement aux paysages de la montagne.
  • Créer un outil accessible, efficace, flexible et évolutif qui puisse être bonifié par l’ajout d’informations pour tenir compte des transformations du paysage.

Équipe de l’Atlas du paysage du mont Royal, 2012

Sous la coordination de Michel Devoy, Direction des grands parcs et du verdissement, et d’Isabelle Dumas, Direction de la culture et du patrimoine, Ville de Montréal

  • Françoise Caron, Direction de la culture et du patrimoine, Ville de Montréal
  • André Chouinard, Direction du patrimoine et de la muséologie,  ministère de la Culture et des Communications
  • Wendy Graham, Direction des grands parcs et du verdissement, Ville de Montréal
  • Chantal Prud’homme, consultante, architecte paysagiste