Le paysage de la montagne

Montréal sans la montagne ne serait plus vraiment Montréal. Par sa masse visible loin à la ronde, le mont Royal distingue la métropole d’une foule de villes nord-américaines semblables. La montagne, comme le fleuve, signe l’identité de Montréal.

Montréal sans la montagne ne serait plus vraiment Montréal.
Montréal sans la montagne ne serait plus vraiment Montréal.

Figure emblématique

Le mont Royal, ainsi nommé par Jacques Cartier en 1535, constitue un point de repère emblématique qui a conditionné le développement de Montréal et défini son identité. Il a d’ailleurs inspiré le nom de la ville, de même que celui des Montérégiennes, d’Outremont, de Westmount, de la rue de la Montagne, du Plateau Mont-Royal...

La reconnaissance de l’importance de la montagne a conduit à des gestes concrets pour assurer sa protection et sa mise en valeur. Désormais, la prise en compte du paysage fait partie des préoccupations liées à la qualité de vie et au développement durable. Le mont Royal, situé au cœur de la ville, déclaré site patrimonial pour ses multiples aspects naturels et historiques, est également soumis aux pressions du développement urbain.

Voir le paysage autrement

Comme le préconisent l’UNESCO et plusieurs pays dans le monde, le paysage fait maintenant partie des approches contemporaines pour aborder la protection des patrimoines. Le paysage contribue en effet au bien-être des populations et le maintien de sa valeur est d’intérêt collectif. Il devient ainsi une dimension incontournable d’une approche de protection et de mise en valeur et d’une gestion équilibrées de la montagne.

L’élaboration, la réalisation et l’évaluation des interventions qui touchent la montagne doivent s’appuyer sur la connaissance et la compréhension de son paysage. Comme les gestionnaires concernés, les résidents et les usagers du mont Royal trouveront ici un portrait du paysage à l’échelle de la montagne qui permettra d’en comprendre l’évolution, d’en connaître les caractéristiques actuelles et d’en découvrir les traits qui subsistent jusqu’à aujourd’hui. Ces informations sont tirées essentiellement de l’Atlas du paysage du mont Royal, un outil de connaissance et de référence sur le paysage de la montagne. La découverte progressive du paysage du mont Royal à différentes échelles de perception, du général au particulier, propose une toute nouvelle manière de voir la montagne.