L'histoire

1981 à nos jours

Le mont Royal, une montagne urbaine à protéger et à mettre en valeur

Photographie aérienne du mont Royal.
  • 2012

    Changement d’appellation de l’Arrondissement historique et naturel du Mont-Royal pour Site patrimonial déclaré du Mont-Royal, à la suite des modifications apportées à la Loi sur le patrimoine culturel du gouvernement du Québec.

  • 2009

    Adoption du Plan de protection et de mise en valeur du Mont-Royal par la Ville de Montréal.

  • 2006

    Ajout de l’arrondissement historique et naturel du Mont-Royal aux axes d’interventions visés par l’Entente sur le développement culturel de Montréal signée entre la Ville de Montréal et le ministère de la Culture, des Communications et de la Condition féminine du Québec.

  • 2005

    Décret du gouvernement du Québec créant l’Arrondissement historique et naturel du Mont-Royal.

  • 2004

    Création du Bureau du Mont-Royal et de la Table de concertation du Mont-Royal.

  • 1998

    Désignation des cimetières Mont-Royal et Notre-Dame-des-Neiges comme lieux d’importance historique nationale par la Commission des lieux et monuments historiques du Canada.

  • 1994

    Adoption d’un règlement qui interdit la construction d’édifices plus haut que le mont Royal.

  • 1992

    Adoption du Plan de mise en valeur du mont Royal par la Ville de Montréal.

  • 1987

    Constitution de la montagne comme Site patrimonial par la Ville de Montréal.

  • 1986

    Fondation de l’organisme, Les amis de la montagne, voué à la conservation et à la mise en valeur du mont Royal.

  • 1981

    Ouverture du Centre de la montagne, un centre d’interprétation et d’éducation au patrimoine du mont Royal.

1946-1980

Le mont Royal, un lieu de loisirs au cœur d’une métropole régionale diversifiée

Images de publicité touristique, vers 1960. La montagne offre quiétude, panoramas et activités récréatives qui attirent les foules, et ce, dans une ville qui se densifie sur ses flancs.
  • 1977

    Érection d’une tour de télécommunication de la Ville de Montréal sur le sommet du Mont-Royal.

  • 1975-1976

    Célébrations de la fête de la Saint-Jean-Baptiste dans le parc du Mont-Royal.

  • 1973

    Démolition de la maison Van Horne, rue Sherbrooke; début d’un mouvement citoyen de protection du patrimoine.

  • 1964

    Tenue du Symposium international de sculptures organisé par le Centre d’art du Mont-Royal.

  • 1963

    Ouverture du Centre d’art du Mont-Royal, installé dans la maison Smith jusqu’en 1983.

  • 1958

    Inauguration de la voie Camillien-Houde.

  • 1958

    Inauguration du pavillon du lac aux Castors.

  • 1954

    Coupe massive d’arbres et de buissons sur la montagne.

  • 1953

    Création du service des parcs à la Ville de Montréal.

1907-1945

Le mont Royal, un espace vert accessible, un emplacement convoité

"Vue depuis le mont Royal, Montréal, QC, vers 1923". La ville resserre son empreinte autour de la montagne, un lieu fréquenté et convoité. Photographie.
  • 1942

    Construction de la première tour de télécommunication au sommet de la montagne.

  • 1938

    Inauguration d’un bassin artificiel dans le parc du Mont-Royal : le lac aux Castors.

  • 1932

    Ouverture du chalet de la montagne.

  • 1930

    Mise en service du circuit de tramway qui emprunte l’avenue du Parc et se rend à la maison Smith.

  • 1928

    Construction du kiosque à musique au pied de la montagne.

  • 1928

    Ouverture du Collège Jean-de-Brébeuf.

  • 1925

    Ouverture de l’hôpital Shriners pour enfants sur l’avenue Cedar.

  • 1924

    Inauguration de la croix du mont Royal.

  • 1924

    Mise en service du circuit de tramway qui emprunte le chemin de la Côte-des-Neiges et le chemin Shakespeare (aujourd’hui Remembrance) pour rejoindre la maison Smith.

  • 1923-1925

    Construction de la maison mère des Sœurs des Saints-Noms-de-Jésus-et-de-Marie.

  • 1919

    Inauguration du monument à sir George-Étienne Cartier.

  • 1910

    Congrès eucharistique international au Fletcher’s Field; dès lors, les Montréalais francophones appellent cet endroit le parc Jeanne-Mance – ce nom sera officialisé en 1990.

  • 1902

    Premier terrain de jeux au Fletcher’s Field; c’est le début de l’installation d’une série d’équipements récréatifs à cet endroit, notamment les bassins pour enfants en 1908, les aires de jeux supervisées avec appareils en 1913.

1871-1906

Le Mont-Royal : le grand parc urbain de la métropole du Canada

"Balade en tandem dans le parc du Mont-Royal, Montréal, QC, vers 1890". Le parc du Mont-Royal, inauguré en 1876, attire les visiteurs par la variété de ses points de vue et la diversité des activités qu’on y pratique en toutes saisons. Photographie.
  • 1906

    Ouverture du belvédère offrant une vue panoramique sur la ville en direction sud, avec pavillon de restauration.

  • 1893

    Ouverture de l’Hôpital Royal Victoria.

  • 1889

    Scission du Village Côte-des-Neiges : à l’est, la Ville de Notre-Dame-des-Neiges est constituée et sera annexée à Montréal en 1908; le Village de Notre-Dame-des-Neiges Ouest est aussi constitué – il sera incorporé comme Ville de Côte-des-Neiges en 1907 avant d’être annexé à Montréal en 1910.

  • 1885

    Inauguration du funiculaire (en service jusqu’en 1918).

  • 1884

    Incorporation de la Ville de Saint-Jean-Baptiste; annexion à Montréal la même année.

  • 1881

    Construction du Collège Notre-Dame sur Côte-des-Neiges.

  • 1878

    Incorporation du Village de Saint-Louis-du-Mile-End, qui devient Ville de Saint-Louis en 1895 et est annexé à Montréal en 1909.

  • 1876

    Inauguration du parc du Mont-Royal.

  • 1875

    Incorporation du Village d’Outremont; il devient une ville vingt ans plus tard.

  • 1874

    Deuxième Charte de la Ville de Montréal : agrandissement des limites de Montréal, qui englobent ainsi les terrains du parc du Mont-Royal.

  • 1874

    Création du Village de Notre-Dame-de-Grâce, qui devient Village de Côte-Saint-Antoine, puis Westmount en 1890.

  • 1874

    Embauche de Frederick Law Olmsted pour dessiner les plans du parc du Mont-Royal.

  • 1872

    Début des expropriations pour la création du parc du Mont-Royal.

1841-1870

Le mont Royal, un lieu prestigieux à l’écart des nuisances urbaines

"Montréal depuis la montagne". Les flancs de la montagne offrent une vue imprenable, de l'air pur et de la tranquillité à ceux qui s'y installent. Aquarelle, mine de plomb et gouache sur papier.
  • 1863

    Achat de terrains par la synagogue Shaar Hashomayim à proximité de l’autre cimetière juif pour en faire un lieu de sépulture.

  • 1862

    Création du village de Côte-des-Neiges.

  • 1861

    Création du village Saint-Jean-Baptiste.

  • 1861

    Inauguration des nouveaux bâtiments de l’Hôtel-Dieu au pied du mont Royal.

  • 1856

    Mise en service du système d’aqueduc municipal, avec notamment la construction du réservoir McTavish sur la montagne.

  • 1855

    Inauguration du cimetière catholique Notre-Dame-des-Neiges.

  • 1854

    Ouverture du cimetière de la congrégation juive Shearith Israel, adjacent au cimetière Mont-Royal.

  • 1852

    Premier enterrement au cimetière protestant Mont-Royal.

  • 1843

    Ouverture du pavillon de la Faculté des arts de l’Université McGill.

  • 1842

    Début du lotissement des grands domaines du quartier Saint-Antoine.

1793-1840

Le mont Royal, la campagne près de Montréal

"Montréal vu de la montagne". Les flancs verdoyants de la montagne attirent les familles bourgeoises à la recherche d’espaces champêtres près de la ville pour y passer l’été. Huile sur toile.
  • 1833

    Incorporation de la Ville : Montréal obtient un statut de municipalité pour la première fois.

  • 1821

    Fondation de l’Université McGill.

  • 1801-1805

    Mise en place d’un premier réseau d’aqueduc privé à partir des sommets de la montagne.

  • 1792

    Modification des limites territoriales de la ville pour englober les faubourgs avoisinants – mais pas la montagne.

1642-1792

Le mont Royal à l’horizon de la ville fortifiée

"Montréal". Montréal est ceinturé de ses murs de fortification; à l’extérieur, les faubourgs commencent à se développer. Aquarelle sur mine de plomb sur papier vélin.
  • 1792

    Modification des limites territoriales de la ville afin d’y englober les faubourgs avoisinants.

  • 1698

    Ouverture aux concessions de la côte des Neiges sur le flanc nord du mont Royal.

  • 1694

    Ouverture aux concessions de la côte Sainte-Catherine, sur le flanc est de la montagne.

  • 1666

    Ouverture par les Sulpiciens du domaine de la Montagne sur le flanc sud du mont Royal.

  • 1663

    Cession de la seigneurie de Montréal au Séminaire de Saint-Sulpice de Paris.

  • 1659

    Arrivée des Religieuses Hospitalières de Saint-Joseph, à l’invitation de Jeanne Mance.

  • 1657

    Établissement de quatre prêtres de Saint-Sulpice (sulpiciens) à Montréal; ils ont la charge de la paroisse Notre-Dame de Montréal.

  • 1653

    Arrivée à Montréal de Marguerite Bourgeoys, future fondatrice de la congrégation de Notre-Dame.

  • 1642

    Fondation de Montréal par Paul Chomedey de Maisonneuve et Jeanne Mance.

-3000 au 16e siècle

La montagne et les Amérindiens

Pipe en argile, Iroquoiens du Saint-Laurent, 15e ou 16e siècle. Quelques traces matérielles subsistent de la présence des Amérindiens sur la montagne à l’époque préhistorique.
  • 1603

    Visite de l’explorateur Samuel de Champlain à Montréal; il ne trouve pas trace du village d’Hochelaga visité par Jacques Cartier.

  • 1535

    Rencontre de l’explorateur Jacques Cartier avec les Iroquoiens du Saint-Laurent à Hochelaga, sur les flancs de la montagne; Cartier nomme le mont Royal.

  • Vers 3000 avant notre ère

    Premiers Amérindiens sur le mont Royal.

  • Vers 9000 avant notre ère

    Premières migrations amérindiennes sur le territoire qui deviendra le Québec.