Un site du Centre d'histoire de Montréal

Résultats de recherche

Réintialiser la recherche
Affichage 31 à 40 de 88 résultats
Photographie couleur de Maurice Richard affublé de son équipement du Canadien, souriant à deux jeunes garçons tenant un bâton de hockey.

Fougueux hockeyeur, Maurice Richard intimidait les gardiens adverses de son regard de feu. Le mythique joueur du Canadien de Montréal, détenteur de nombreux records, garde toujours une place à part.

Le Montreal Snowshoe Club dans le parc du Mont-Royal la nuit en 1873.

À partir des années 1880, de nombreux clubs sportifs et les premiers Carnavals d’hiver offrent de nouveaux divertissements à l’élite bourgeoise montréalaise. Mais ces plaisirs lui sont réservés.

Le numéro 12 du Canadiens de Montréal, Yvan Cournoyer, faisant une descente en vol plané lors d’une partie contre les Islanders de New York le 25 janvier 1973.

Au cours du XXe siècle, au-delà des barrières linguistique et culturelle, le hockey devient un véritable phénomène culturel. Quelle est l’origine de ce sport? Et quelle a été son évolution?

Vue extérieure du Forum de Montréal et de la station de métro Atwater, situés à l’intersection des rues Atwater et Sainte-Catherine.

En 1996, après plus de 70 ans de services, le Forum cesse de vibrer au rythme des matchs de hockey. Ayant marqué l’histoire sportive du Canada, il est reconnu comme lieu historique national en 1997.

Groupe de personnes réunies autour d’un récepteur radio dans les années 1920.

En 1919, des émissions expérimentales sont diffusées à Montréal sous l’indicatif XWA. Un an plus tard, la XWA devient la première station radiophonique au monde à émettre selon un horaire régulier.

Touristes en bateau à vapeur sur le canal de Lachine à la fin du XIXe siècle.

L’industrie touristique montréalaise prend son envol dès l’aube du XIXe siècle. Et déjà, les touristes apprécient les villages amérindiens, les rapides de Lachine et les sports d’hiver!

Napperon du restaurant Chic-N-Coop.

Ce napperon d’un restaurant très populaire de la rue Sainte-Catherine Ouest a été donné par une famille ontarienne qui ne manquait jamais d’aller manger dans cet établissement lors de ses visites annuelles à Montréal.

Carte postale de la rue Sainte-Catherine avec un tramway et des voitures qui circulent dans la rue.

Petit chemin de campagne au milieu du XVIIIe siècle, la rue Sainte-Catherine devient une artère commerciale majeure à partir de 1890. Dès lors, elle entre dans le cœur des Montréalais.

Cyclistes sous la pluie lors du premier Tour de l’Île

Chaque année, depuis 1985, des milliers de cyclistes célèbrent la grande fête du vélo en participant au Tour de l’Île. Durant quelques heures, la voiture cède alors la place à la bicyclette.

Jeune scout à vélo sur le boulevard Rosemont en 1965.

Les Montréalais adoptent la bicyclette dès la fin du XIXe siècle. Le vélo est ensuite déclassé par le tramway et l’automobile, mais il revient en force 100 ans après son arrivée en Amérique.