Bienvenue dans l'encyclopédie du MEM - Centre des mémoires montréalaises

Résultats de recherche

Affichage 11 à 20 de 31 résultats
Rangée de maisons de vétérans au coin des rues Angers et Holy Cross

Répondant à un besoin criant de logements, le gouvernement canadien favorise, dès 1941, la construction de petites maisons préfabriquées, qui vont transformer certains quartiers du Sud-Ouest.

Photo couleur gros plan de la fontaine aux Canards

Le parc Saint-Paul, tout comme la fontaine qui l’embellit, rappelle l’ambition de certains citoyens de Côte-Saint-Paul, mais aussi leur générosité envers leur quartier.

Photo prise en début de soirée d'une petite maison ancienne de Saint-Henri

La maison Déloche, érigée en plein cœur de l’ancien village Saint-Augustin, figure parmi les plus anciennes résidences du secteur qu’on appelle aujourd’hui « Saint-Henri ».

Photo ancienne d'une foule sur une place lors d'un défilé où on aperçoit un tramway.

La construction d’une imposante église dans la rue Saint-Jacques, en 1869, amorce le développement d’une place animée au cœur de Saint-Henri.

Façade extérieure de l’hôtel de ville de Sainte-Cunégonde

Construit en 1904, l’hôtel de ville de Sainte-Cunégonde abrite la première bibliothèque publique de langue française au Canada.

Bâtiment du Centre de loisirs Monseigneur Pigeon

Une grande fête de quartier est lancée en 1958 à Côte-Saint-Paul : on vient d’annoncer la construction d’un nouveau centre de loisirs, qui animera ce quartier du Sud-Ouest de Montréal.

Peinture d’Emily Coonan représentant une femme en noir et blanc

Emily Coonan (1885-1971), peintre canadienne reconnue pour ses portraits et paysages modernistes, a grandi et vécu à Pointe-Saint-Charles.

Des gens pointent des légumes autour d'un étal au marché.

Le marché Atwater, construit en 1932, est l’un des legs de la Grande Dépression à Montréal. Lieu de commerce et d’événements, ce bâtiment de grande envergure est aujourd’hui toujours aussi attractif.

Les églises Saint-Gabriel et Saint-Charles dans la rue Centre.

Ces deux imposantes églises, érigées l’une à côté de l’autre dans la rue du Centre, témoignent de la présence des communautés irlandaise et canadienne-française dans Pointe-Saint-Charles.

Un groupe d'environ une trentaine d'hommes pose sur le bord de la piscine.

Construit en pleine crise économique, le bain Hogan, ouvert de 1932 à 1991, a marqué la mémoire des habitants de Pointe-Saint-Charles.