Bienvenue dans l'encyclopédie du MEM - Centre des mémoires montréalaises

Résultats de recherche

Affichage 31 à 40 de 103 résultats
Photographie en noir et blanc d’un homme portant un costume de lutteur sur lequel il est écrit « Canada » au niveau du torse. L’homme a les bras croisés et porte une moustache.

Louis Cyr, sacré homme le plus fort du Canada en 1886, a été policier dans une ville aujourd’hui intégrée à Montréal. Sous cet uniforme, l’hercule québécois n’a pas connu le succès.

Guide touristique en couleurs montrant un couple patinant à droite, des glissoires au centre et un skieur à gauche.

Le tourisme prend son essor à Montréal au début du XXe siècle, mais les acteurs de ce nouveau secteur économique manquent de cohésion. Dès 1919, le Tourist Bureau of Montreal tente d’y remédier.

Un orchestre joue à l’extérieur, devant un édifice de pierre, et une foule assise écoute.

Depuis 1924, l’œuvre de la fondation Campbell est un bel exemple de la démocratisation de la musique à Montréal, et de l’influence de la tradition protestante sur ce mouvement.

Un skieur portant le numéro 47 est sur le point de descendre une piste. On voit une douzaine de personnes le long de la piste et des édifices en arrière-plan.

Depuis plus de 100 ans, le secteur du Stade olympique est affecté aux loisirs et aux activités sportives les plus variés. Plusieurs projets ambitieux ont été lancés pour mettre en valeur le site.  

Photo en noir et blanc de quatre joueurs de baseball de l’équipe des Royals. Chacun s’appuie sur un bâton de baseball.

La plupart des Montréalais qui se souviennent du stade De Lorimier ont en tête les matchs de baseball des Royaux, mais ce lieu a accueilli de nombreux évènements, comme un étonnant rodéo en 1946.

Photo noir et blanc montrant des jockeys conduisant leurs chevaux à vive allure lors d'une course sur la piste de l'hippodrome Mont-Royal. À l’arrière-plan une tourelle à deux étages avec des observateurs jumelles en main et un tableau d'affichage.

L’hippodrome de la ville de Mont-Royal a longtemps attiré une foule de Montréalais enthousiastes. Le 15 juillet 1939, le photographe Conrad Poirier y a capté de précieuses images de ce monde disparu.

Photographie couleur de deux hommes jouant au golf.

Fondé en 1923, le golf municipal de Montréal est l’une des activités les plus pérennes du secteur du Stade olympique qui, depuis plus d’un siècle, accueille sports et loisirs des plus variés.  

Six hommes et femmes sont assis sur la galerie devant un pavillon en bas. Un phare se trouve à gauche de la photo en noir et blanc.

Le 11 juillet 1940, Conrad Poirier photographie une troupe de théâtre sur les quais du club d’aviron de Lachine. Pour les amateurs de théâtre d’été, les jeunes artistes allègent le climat de guerre.

Scène au bord de l’eau avec un ciel de soirée aux couleurs chaudes et neuf personnes assises sur un quai.

Les berges de l’île de Montréal ont été grandement transformées par le développement portuaire et l’urbanisation. Des pressions citoyennes ont toutefois permis d’en revitaliser certaines portions.

Photo en noir et blanc montrant deux comédiens. Devant eux, un micro.

Vingt ans avant l’avènement de la télévision, c’est devant le meuble radio que les Montréalais se réunissent pour écouter leurs histoires préférées!