Un site du Centre d'histoire de Montréal

Résultats de recherche

Réintialiser la recherche
Affichage 41 à 47 de 47 résultats
Groupe de femmes se tenant devant le chantier de construction de la Place des Arts.

Fondé au XIXe siècle par huit musiciennes, ce club anglophone était réservé aux femmes. Toujours actif, il attire aujourd’hui les amateurs de musique classique sans distinction de langue ou de sexe.

Carte postale du Planétarium Dow et de son environnement immédiat

Pendant 45 ans, les Montréalais ont découvert les splendeurs du cosmos en tournant les yeux vers un ciel artificiel. C’était celui du Planétarium Dow, haut lieu de la vulgarisation scientifique.

Photo d'Alys Robi en 1947.

Alys Robi est la première star internationale du Québec. Portée par un talent certain, la vedette des cabarets de la Main entame une véritable carrière internationale. Mais sa gloire sera éphémère.

Intérieur de la salle vue vers la scène du Cinéma Impérial (rue Bleury).

Au début du XXe siècle, les Montréalais raffolent des « vues animées », malgré les réprimandes du clergé. Cet engouement pour le cinéma ne sera pas étouffé et persistera.

Portrait buste de Georges Gauvreau sur la page d’une revue, avec l'inscription « M. Georges Gauvreau »

Meilleur directeur de théâtre canadien-français du début du XXe siècle, Georges Gauvreau se consacra à cette œuvre culturelle et au développement du cinéma au Québec.

Fontaine du parc du Portugal.

À Montréal, la culture de la communauté portugaise s’exprime énergiquement par l’éducation, les arts, les médias, mais aussi par des savoirs populaires raffinés, comme l’azulejo et la gastronomie.

Portrait d’Émile Nelligan.

Poète tourmenté, Émile Nelligan a marqué la littérature québécoise par son œuvre singulièrement mélancolique. Sa gloire fut éphémère, pourtant ses poèmes sont connus et admirés comme des classiques.