L'encyclopédie est le site du MEM - Centre des mémoires montréalaises

Résultats de recherche

Affichage 481 à 490 de 637 résultats
Foule qui célèbre dans le Quartier chinois. On peut lire sur une banderole "V-J Day celebration by the Chinese community of Montreal".

Au XXe siècle, trois partis politiques organisent la communauté sino-montréalaise. Ils maintiennent aussi un lien avec la mère patrie et favorisent la solidarité entre les Chinois de Montréal.

Le 2 septembre 1945, le défilé de la Victoire parade sur la rue De La Gauchetière Ouest dans le Chinatown. En avant-plan, un petit garçon porte une pancarte de l’association Chinese Free Mason.

En 1945, les Chinois de Montréal organisent un grand défilé célébrant la fin de la guerre. Toute la population de la ville est conviée à des festivités pittoresques et d’envergure.

Sortie de scène sous les ovations d'André Prévost et Michèle Lalonde

La critique qualifie de triomphe le gala d’inauguration du Festival mondial d’Expo 67 à la Place des Arts de Montréal le 29 avril 1967. En effet, la soirée a été grandiose et riche en émotion.

Page couverture d’une brochure promotionnelle du Festival mondial

Au cœur de la programmation d’Expo 67, le Festival mondial est le plus important jamais présenté sur une période de six mois dans une même ville. Sa démesure marquera la scène montréalaise.

Page du journal La Patrie du 16 juillet 1906 annonçant les fêtes françaises au parc Riverside

Entre 1901 et 1906, les fêtes du 14 juillet, présentées au parc Riverside de la ville de Maisonneuve, étaient célébrées avec un faste hors du commun.

Les trois fondateurs des Monarques de Montréal et leur fils respectif.

One two team! One two Monarques! One two sans pression! Le cri d’équipe des Monarques de Montréal résonne dans les terrains de basketball de la province depuis 1998.

Vue d’une des voies pour automobiles du pont Victoria avec sa fameuse grille en acier.

Déposé sur 24 piliers et assemblé par 1,5 million de rivets, le pont Victoria, long de 2,79 km et pesant plus de 9000 tonnes, a été réalisé en cinq ans grâce au labeur de jusqu’à 3000 ouvriers.

Cette carte postale colorisée montre deux femmes dans une chaloupe, non loin d’un hangar à bateaux aménagé sur les berges du lac Saint-Louis à Lakeside, un secteur de Pointe-Claire.

Dès la fin du XIXe siècle, le charme de Pointe-Claire attire bien des vacanciers montréalais. Là, ils profitent de clubs de navigation, de terrains de sport, mais aussi, admirent les premiers avions.

Estampe montrant l’intérieur d’un cabaret avec des clients attablés, endormis ou dansants, des garçons de services, des marchands, etc.

L’histoire de cette pétillante cabaretière ouvre une fenêtre sur la vie montréalaise à la fin du XVIIe siècle.

Jeton de péage des ponts Jacques-Cartier et Champlain

Payer ou ne pas payer pour emprunter un pont? Ce débat anime périodiquement l’actualité montréalaise, même si beaucoup de conducteurs contemporains n’ont jamais utilisé, ou même vu, un jeton de péage.