Un site du Centre d'histoire de Montréal

Expo 67. Avant l’ouverture

L’obtention de l’Exposition universelle de 1967 puis son organisation ont été tellement incertaines, mouvementées et ardues que l’on peut les comparer à des sagas. Sagas que ce dossier vous révèle.

L’exposition universelle accueillie en 1967 par Montréal a marqué les esprits. Elle est synonyme d’ouverture sur le monde, de modernité, de grands travaux. Formidable réussite pour la métropole québécoise, la tenue de cette incroyable fête a nécessité des efforts quasi inimaginables.

L’idée d’organiser une exposition universelle à Montréal flottait déjà dans l’air de la ville depuis la fin du XIXe siècle, mais c’est au terme des années 1950 que le projet est remis à l’ordre du jour. L’obtention de la manifestation relève d’une véritable saga, complexifiée par les tumultes de la politique nationale et internationale. C’est après bien des péripéties que Montréal est enfin déclaré hôte de l’exposition tant convoitée.

Une autre épopée débute alors, celle de l’organisation de l’événement. Les responsables du projet devront faire connaître Expo 67 partout dans le monde et convaincre le plus grand nombre de pays de participer, malgré les tensions de la guerre froide ou les obstacles financiers et politiques. Il faudra aussi trouver le site adéquat et y réaliser des travaux dignes des pharaons. En dépit des méfiances, le projet fou de tenir l’Exposition universelle sur des « îles inventées », sorties du Saint-Laurent, est mené à bien.

Le dossier intitulé Expo 67. Avant l’ouverture regroupe de nombreux articles présentant la génèse de l’événement. Vous pourrez découvrir une brève histoire des expositions tenues à Montréal avant 1967, le récit des multiples étapes de l’obtention de l’Exposition, mais aussi des textes exposant les vastes efforts déployés, autant pour concevoir et organiser un tel événement que pour réaliser les travaux gigantesques qu’il a demandés.

Vue à vol d'oiseau des terrains de l'exposition provinciale à Montréal en 1881.

Au XIXe siècle, Montréal est une des principales villes d’expositions du Canada.

Une du journal La Presse annonçant que c’est Moscou qui obtient l’Expo.

En 1958, à l’Exposition de Bruxelles, le sénateur Mark Drouin fait une annonce qui conduira à la candidature de Montréal p

La une du journal La Presse qui annonce "À Montréal, en 1967, première exposition universelle au Canada"

Pénible et tortueux, le processus pour l’obtention d’Expo 67 a été la première étape de l’organisation d’une des expositio

Photo prise de la Cité du Havre en construction montrant un camion orange à l'avant-plan et le Vieux-Montréal à l'arrière-plan

La construction du site d’Expo 67, en moins de 18 mois, est une prouesse d’ingénierie.

Pavillons de plusieurs pays sur une section des îles Notre-Dame et Sainte-Hélène

Une vaste opération de séduction est orchestrée par les commissaires de l’Exposition pour obtenir la participation du plus

Petite fille avec foulard Expo 67 et deux ballons avec le logo d’Expo 67

Le choix du logo d’Expo 67, qui appartient maintenant au patrimoine de Montréal et du Canada, a été une véritable saga, ma

Préparatif pour la cérémonie du début des travaux

En 1963, Montréal officialise en grande pompe le début de l’agrandissement de l’île Sainte-Hélène.

Arrivée au débarcadère de l’île Sainte-Hélène du bateau avec Pierre Dupuy et les directeurs de l’exposition

La construction du site de l’Exposition en moins d’un an relevait de l’impossible.

Premier plan directeur d'Expo 67 en décembre 1963

Outil indispensable pour la conception et la réalisation d’un tel événement, le plan directeur d’Expo 67 a permis de trans

Intérieur du pavillon « L’Homme dans la Cité »

Le thème Terre des Hommes donnait un sens profondément humaniste à l’Exposition de Montréal.

Robert Shaw à son bureau de la Cité du Havre

La lourde organisation d’une exposition universelle est sous la responsabilité d’un commissaire général et de son adjoint.

Grand dossier :