Bienvenue dans l'encyclopédie du MEM - Centre des mémoires montréalaises

Résultats de recherche

Affichage 31 à 40 de 45 résultats
Quinze élèves se tiennent debout, en file. En arrière plan, une enseignante et des élèves.

Créées en 1969, les classes d’accueil se déploient après l’adoption de la Charte de la langue française en 1977. Dans les années 2000, elles se multiplient pour répondre à une demande grandissante.

Ignace Bourget, assis à son bureau, un livre est posé sur le bureau.

Nommé deuxième évêque de Montréal en 1840, Ignace Bourget nourrit l’espoir de raviver la ferveur religieuse des fidèles de son diocèse.

Réunies sous l’arche fleurie, des fillettes aux atours angéliques côtoient de jeunes garçons habillés en petit page pour la procession de la Fête-Dieu

Célébrée à Montréal dès le XVIIe, la Fête-Dieu est contestée par des groupes protestants au XIXe. Tenue 60 jours après Pâques, elle donne lieu à des processions majestueuses jusqu’aux années 1960.

Homme dans les gradins du stade olympique.

À partir des années 1960, la présence libanaise se diversifie et s’intensifie à Montréal, qui, 40 ans plus tard, compte la plus forte population originaire du Liban au Canada.

Bibliothèque et tables avec des livres.

Arrivés à Montréal à partir des années 1980, des artistes et des intellectuels iraniens y forment des groupes culturels, littéraires et artistiques qui mettent la culture perse à l’honneur.

Groupe d'enfants accompagnés d'adultes se tenant dans les escaliers d'un immeuble.

À partir des années 1950, les séfarades arrivent nombreux à Montréal. Leur venue modifie le visage de la communauté juive montréalaise, jusqu’alors à prédominance ashkénaze et anglophone.

Des gens marchent dans les rues brandissant des pancartes plusieurs en turc. Des voitures sont stationnés sur la rue.

Entre septembre 1986 et janvier 1987, 2000 immigrants turcs arrivent à Montréal, les lois canadiennes n’imposant alors aucun visa pour les Turcs. Immédiatement, ils demandent le statut de réfugié.

Le pape salue la foule de sa papamobile, avenue Rosemont, le long du Jardin botanique

En septembre 1984, Montréal reçoit un pape en exercice pour la première fois. Le passage de Jean-Paul II est un événement et donne lieu à des festivités marquantes pour les catholiques de la ville.

Carte postale du Congrès eucharistique de Montréal en 1910

En 1910, Montréal accueille le premier congrès eucharistique tenu en Amérique. Dix mille religieux et plusieurs milliers de fidèles catholiques participent aux cérémonies mises en scène pour émouvoir.

Photo de Jules Helbronner

De 1884 à 1894, Jules Helbronner signe plus de 323 éditoriaux consacrés à la classe ouvrière. Il dénonce les mauvaises conditions de vie et de travail ainsi que la forte dépendance envers le patronat.