Un site du Centre d'histoire de Montréal

Résultats de recherche

Réintialiser la recherche
Affichage 11 à 19 de 19 résultats
Entrée du Club Balattou de soir, deux hommes se serrent la main

Depuis plus de 30 ans, le Club Balattou, bar-spectacle de la rue Saint-Laurent, est un endroit incontournable pour qui s’intéresse aux musiques d’ascendance africaine.

Le Monument-National vue de la place de la Paix

Plus ancienne salle de spectacle au Canada, le Monument-National est aussi un symbole de la fierté francophone. Depuis 1893, il est un site privilégié de diffusion de la culture française à Montréal.

Quelques personnes sont debout devant l’entrée d’un édifice de trois étages.

Le boulevard Saint-Laurent abrite la salle de spectacle montréalaise, la Sala Rossa. Alors que ses murs résonnent au rythme de la musique, les échos de son histoire restent à découvrir.

Gros plan sur Ludmilla Chririaeff en train de danser.

Le Montréal des années 1950 bouillonne de vie culturelle et se colore des milliers d’immigrants arrivés à la suite du conflit mondial. Parmi eux, une femme est décidée à faire danser la métropole.

Un garçon latino-américain devant la caméra.

Depuis 2009, l’organisme LatinArte favorise les échanges interculturels entre le public québécois et les artistes latino-américains habitant et travaillant à Montréal.

La troupe de Ballet Raíces de Colombia

Le succès de la principale troupe de danse folklorique colombienne de Montréal prouve le rôle déterminant de la culture, du folklore et de la danse dans le rapprochement interculturel.

Robert Gravel, le bras levé, arborant le chandail de la LNI.

Disparu trop tôt, Robert Gravel, comédien hors du commun, a contribué à l’évolution de la pratique théâtrale au Québec et a cocréé la Ligue Nationale d’Improvisation.

Photo d'Alys Robi en 1947.

Alys Robi est la première star internationale du Québec. Portée par un talent certain, la vedette des cabarets de la Main entame une véritable carrière internationale. Mais sa gloire sera éphémère.

Portrait buste de Georges Gauvreau sur la page d’une revue, avec l'inscription « M. Georges Gauvreau »

Meilleur directeur de théâtre canadien-français du début du XXe siècle, Georges Gauvreau se consacra à cette œuvre culturelle et au développement du cinéma au Québec.