Un site du Centre d'histoire de Montréal

Résultats de recherche

Réintialiser la recherche
Affichage 1 à 10 de 17 résultats
Photographie d'Émile Brunet travaillant sur une grande sculpture dans un atelier.

L’ampleur de la production du sculpteur québécois Émile Brunet est étonnamment méconnue. L’artiste talentueux, formé au Québec, aux États-Unis et en France, a en effet signé quelque 200 monuments.

Reproduction d’un dessin au fusain de Mère d’Youville d’Albert Ferland.

Le 31 décembre 1737, Marguerite d’Youville et ses trois compagnes prononcent leurs vœux en secret. Cette date est considérée aujourd’hui comme celle de la fondation de la communauté des Sœurs grises.

Portrait du cardinal Léger entre 1953 et 1967

À l’occasion de l’Année sainte, en 1950, Monseigneur Léger dirige une émission radiophonique quotidienne pendant un mois. Plus de 30 000 auditeurs réclameront la prolongation de cette émission.

Photo du frère André faisant sa profession de foi

En mai 1982, le pape Jean-Paul II célèbre la béatification du frère André, puis, en octobre 2010, Benoît XVI prononce sa canonisation. Le bienheureux devient ainsi le premier saint québécois.

Photos individuelles en médaillon de quinze femmes et d'un homme.

Quelques milliers de personnes venues de la Syrie « historique » sont entrées au Canada avant 1940. Grâce notamment au travail, ces immigrants ont créé des liens sociaux au-delà de leur communauté.

Vitrail du père Dowd dans la basilique de Saint-Patrick

En 1866, un projet de l’évêque de Montréal menace l’intégrité des églises irlandaises catholiques. Le père Patrick Dowd, curé de l’église Saint-Patrick, compte parmi ses plus farouches opposants.

Photo d’une religieuse

Cléophée Têtu se distingue parmi les religieuses ayant œuvré pour la santé ou l’éducation, car elle a mis sur pied l’Asile Saint-Jean-de-Dieu, qui est devenu une institution montréalaise.

Groupe d'une trentaine de personnes prenant la pose pour une photo.

Nombreux à transiter par Montréal au XIXe siècle, les Scandinaves s’y installent aussi peu à peu. Leur présence s’affirme à travers la création d’associations au XXe siècle.

Estampe montrant l’intérieur d’un cabaret avec des clients attablés, endormis ou dansants, des garçons de services, des marchands, etc.

L’histoire de cette pétillante cabaretière ouvre une fenêtre sur la vie montréalaise à la fin du XVIIe siècle.

Ignace Bourget, assis à son bureau, un livre est posé sur le bureau.

Nommé deuxième évêque de Montréal en 1840, Ignace Bourget nourrit l’espoir de raviver la ferveur religieuse des fidèles de son diocèse.