Un site du Centre d'histoire de Montréal

Marguerita, un film de Paul Tana

12 décembre 2019
Temps de lecture

Deuxième volet de la trilogie Ricordati di noi (Souviens-toi de nous), le documentaire Marguerita narre l’histoire de la plus ancienne boulangerie italo-montréalaise.

Le documentaire Marguerita, deuxième partie de la trilogie Ricordati di noi (Souviens-toi de nous), s’intéresse à la plus ancienne boulangerie italo-montréalaise. Fondée en 1904 par François D’Assise Alary puis rachetée par Manuel Martini en 1930, la boulangerie est baptisée « Marguerita » en 1951 par Tommaso Rignanese. La légende raconte que Tommaso a choisi ce nom pour honorer « une de ses blondes » canadiennes-françaises, Marguerite. Mais il ne suffit pas de mettre un A à la fin de son prénom pour que Marguerite devienne une Italienne pure laine. Tommaso a oublié qu’en italien Margherita s’écrit avec un H. En l’écrivant avec un U, il invente un prénom où se mêlent deux langues : un mix on ne peut plus montréalais!

Marguerita

Marguerita

Durée : 27 min 12 s

Avec, par ordre d’apparition à l’écran : Luis Vidal, Alberto Valdes, Julio Quiroz, Josée Rignanese, Peter/Pietro Petrella, Nicole Gauthier, Aniello Mosca, Salvatore Donato, Angelo Sabatini, Antonio Petrella, Vincenzo Chiné, Jean-Yves Prophète, Francine Paquette, Ginette Dagenais, Lola Martini, Marisa Micone, Luigi Angiolillo, Nicola Romano, Angelina Romano, Giuseppe Petrella

Images : Michel Caron

Son : Ricardo Costa

Montage : Philippe Lefebvre

Musique : Gabriel Thibaudeau

Inventions graphiques : Laurent Pinabel

Mixage : Clovis Gouaillier

Prise de son de la narration : Daniel Courville

Prise de son de la musique : Emmanuel Alberola

Montage sonore : Philippe Lefebvre

Images supplémentaires : Isabelle Courville et Matthew Wolcow

Encadrement de la postproduction : Jean Pelletier

Production : Paul Tana/EDM-UQAM

Images : couleur, noir et blanc, R : 1.78.1.

Langues : français et italien

Sous-titres : français et anglais

Année : 2015

© Paul Tana

Réalisation : 
Paul Tana
 

Deux documentaires, compléments du film principal

Marguerita : Loyal

Pendant la Seconde Guerre mondiale, la boulangerie Marguerita s’appelait « Pain Loyal Bread ». Pourquoi? Ce bref documentaire esquisse une réponse possible.

Marguerita : Loyal

Marguerita : Loyal

Durée : 3 min 45 s

Avec : Bruno Ramirez

Image : Michel Caron

Montage : Philippe Lefebvre

Prise de son : Philippe Lefebvre

Musique : Gabriel Thibaudeau

Inscriptions graphiques : Laurent Pinabel

Année : 2015

Réalisation : 
Paul Tana

Marguerita : Attilio

Portrait d’un propriétaire historique de la boulangerie Marguerita : Attilio Janniello (1927-2003).

Marguerita : Attilio

Marguerita : Attilio

Durée : 7 min 58 s

Avec : Jacqueline et Élise Janiello

Image : Michel Caron

Montage : Philippe Lefebvre

Prise de son : Ricardo Costa

Musique : Gabriel Thibaudeau

Inscriptions graphiques : Laurent Pinabel

Année : 2015

Réalisation : 
Paul Tana