Croix du Mont-Royal

Patrimoine artistique et commémoratif

Légende : Croix du Mont-Royal, 1924.
Source : Collection Ville de Montréal Métal, ampoules
Credit : © David Giral

Groupe d'onglets

Informations générales
Propriétaire : 
Ville de Montréal
Emplacement : 
Matériaux : 
Métal, ampoules
Dimensions : 
33 x 10 x 2,50 m

Description

Symbole indissociable de Montréal, la croix atteint une hauteur de 33 mètres et ses bras s’étendent sur 10 mètres. Sa structure métallique composée de quelque 1 830 pièces reliées par plus de 6 000 rivets totalise un poids de 26 tonnes, reposant sur huit pilastres de béton.

À l’origine, la structure métallique en acier de 26 tonnes était illuminée par 240 ampoules qui en dessinaient le pourtour. Aujourd’hui, l’éclairage de la croix, contrôlable à distance, est produit par des ampoules de type DEL reproduisant l’effet des ampoules d’origine.

En raison de son emplacement sur le mont Royal, culmine à 251 mètres d’altitude. Par temps clair, elle est visible à 80 km de distance.

Interprétation

Érigée par la Société Saint-Jean-Baptiste, la croix du Mont-Royal commémore la promesse de Paul de Chomedey, sieur de Maisonneuve, de planter une croix au Sommet du Mont-Royal si le fort de Ville-Marie ,menacé par une forte crue des eaux, était épargné. Le 6 janvier 1643, son vœu exaucé, le gouverneur porte solennellement la croix promise et l’érige sur la cime de la montagne.

La couleur des ampoules change lors d’événements spéciaux. De blanche, elle passe au violet pour souligner la mort d’un pape ou d’un roi. La couleur jaune indique un couronnement. En 1975, le bleu illuminait la croix à l’occasion des fêtes de la Saint-Jean-Baptiste . Durant les années 1980, on la vit scintiller en rouge lors d’une marche pour le sida.

Documentations

Références bibliographiques

DEGLIS, Fabien. « La croix du mont Royal changera de couleur » dans Le Devoir, 2 avril 2005.  [En ligne]. http://ledvoir.com. Consulté le 16 mars 2010.

DUCHASTEL, Julia. Les croix de chemin au temps du bon Dieu. Outremont, Éditions du Passage, 2007, 221 pages.

FOURNIER, Rodolphe. Lieux et monuments historiques du l’Île de Montréal. St-Jean, Les Éditions du Richelieu Ltée, 1974, p. 251.

Site Internet Les amis de la montagne. [En ligne]. www.lemontroyal.qc.ca. Consulté le 16 mars 2010.

VILLE DE MONTRÉAL. LES ARCHIVES. « La croix du Mont Royal ». [En ligne]. http://ville.montreal.qc.ca/portal/page?_pageid=165,2363548&_dad=portal&.... Consulté le 30 mars 2011.

VILLE DE MONTRÉAL. Dossiers Art public. 

VILLE DE MONTRÉAL, RÉSEAU DES GRANDS PARCS.  « À 83 ans, la croix du mont Royal se refait une beauté », Actualités. [En ligne]. http://ville.montreal.qc.ca/portal/page?_pageid=174,10469572&_dad=portal.... Consulté le 30 mars 2011.

 

Type

  • Monument commémoratif

Arrondissement/ville

  • Ville-Marie

Sommet

  • Colline Mont-Royal

Unité topographique

  • Le flanc est, quartier Plateau Mont-Royal