Bienvenue dans l'encyclopédie du MEM - Centre des mémoires montréalaises

Résultats de recherche

Affichage 1 à 10 de 64 résultats
Trois hommes et une femme siègent à une table, côté à côte. On peut lire sur une affiche accrochée derrière eux : Bureau de consultation de Montréal. Consultation publique sur le projet de redéveloppement du marché Bonsecours.

La volonté des Montréalaises et Montréalais d’être consultés dans les débats sur l’aménagement s’exprime tôt dans l’histoire de la ville, et de plus en plus fermement au milieu du XXe siècle. 

Six personnes travaillent sur une grande affiche blanche posée sur une table. Des crayons de couleur sont sur la table.

En janvier 2002, l’Office de consultation publique de Montréal voit le jour au même moment que la nouvelle Ville de Montréal.

Une maquette montre une route et des petites voitures dans un environnement urbain.

Lors de certaines consultations, l’OCPM convie les Montréalaises et les Montréalais à participer à des réflexions visionnaires et à influencer l’avenir de la ville dans son ensemble.

Seize personnes sont réunies autour d’une plusieurs tables disposées en rectangle.

Experts de la consultation publique, les commissaires de l’OCPM apportent une contribution significative à la démocratie montréalaise.

Six musiciens se trouvent sur scène et jouent

Bien implantées dans leur milieu, les maisons de la culture de Montréal travaillent depuis 40 ans à resserrer le tissu social dans les quartiers où elles se trouvent.

Une boite bricolée sur laquelle on peut lire : « Mes trésors de famille ». Un arbre est représenté.

Créé en Belgique, le programme éducatif Des racines pour grandir a été adapté par le Centre d’histoire à la réalité montréalaise pendant l’année scolaire 2018-2019. Un succès qui a de l’avenir.

Des panneaux et cartons sont affichés au mur.

En septembre 2021, la 15e édition du programme éducatif Vous faites partie de l’histoire! prend son envol. Ce sont 342 élèves venant de 76 pays qui plongent dans l’aventure. 

Des dizaines de personnes manifestent dans la rue en tenant des pancartes.

Depuis plusieurs décennies, le mouvement communautaire joue un rôle décisif pour l’avancement des droits de la personne et pour la justice sociale à Montréal.

Quatre hommes et quatre femmes sont assis autour d’une table carrée sur laquelle se trouvent des feuilles de papier et des crayons.

Fondé en 1968, le Carrefour d’éducation populaire de Pointe-Saint-Charles est depuis au cœur de la vie communautaire du quartier.

Une cinquantaine de personnes sont assisses sur les escaliers devant l’hôtel de ville de Montréal, pancartes à la main.

Engagés dans la défense des droits des locataires montréalais, des comités logement se forment au début des années 1970 pour préserver le droit à un logis.