Bienvenue dans l'encyclopédie du MEM - Centre des mémoires montréalaises

Résultats de recherche

Réintialiser la recherche
Affichage 1 à 10 de 45 résultats
Carte postale colorisée montrant une foule d’hommes, de femmes et d’enfants sur un quai, avec la gare en arrière-plan et des maisons.

Photographies anciennes et souvenirs familiaux nous emmènent à Lachine au courant du XXe siècle. La vie de certains habitants y était rythmée par le fleuve, mais aussi par le sens des affaires.

Photographie couleur d’une ambulance noire. Sur la porte du côté conducteur, les mots police et Montréal sont écrits en majuscules. Du même côté, à l’arrière, il y a le mot ambulance. Un gyrophare rouge est visible sur le toit de la voiture.

De 1959 à 1984, la police de Montréal assure à nouveau le service d’ambulance. Le transport des patients prend une telle ampleur qu’on dit alors que ses agents sont plus ambulanciers que policiers!

Photo en noir et blanc d’un parc avec de grands arbres sur le bord de l’eau. Deux hommes sont assis sur un banc et un autre homme marche. Des réservoirs à mélasse sont situés à l’arrière-planà gauche de la photo.

Espace vert et festif, le nouveau parc du Pied-du-Courant émerge d’un passé marqué par l’industrialisation. Il y a plus de 135 ans, il avait déjà pour vocation d’aérer les Montréalais.

Manifestation de chauffeurs de taxi haïtiens

En juin et juillet 1983, des dizaines de manifestants scandent leur colère dans les rues de Montréal. La plupart sont des chauffeurs de taxi haïtiens. Quel est le motif de ces protestations?

Guide touristique en couleurs montrant un couple patinant à droite, des glissoires au centre et un skieur à gauche.

Le tourisme prend son essor à Montréal au début du XXe siècle, mais les acteurs de ce nouveau secteur économique manquent de cohésion. Dès 1919, le Tourist Bureau of Montreal tente d’y remédier.

Claire Morissette s'adresse aux médias, à l'extérieur. Elle tient sa bicyclette.

Écologiste, féministe et militante visionnaire de la cause cycliste, Claire Morissette a contribué de façon remarquable au développement du transport à vélo à Montréal.

Six hommes et femmes sont assis sur la galerie devant un pavillon en bas. Un phare se trouve à gauche de la photo en noir et blanc.

Le 11 juillet 1940, Conrad Poirier photographie une troupe de théâtre sur les quais du club d’aviron de Lachine. Pour les amateurs de théâtre d’été, les jeunes artistes allègent le climat de guerre.

Environ 35 hommes et garçons en rangée posent devant un édifice, avec des vélos en avant-plan.

La télégraphie inaugure l’industrie des télécommunications au XIXe siècle, mais l’efficacité de ses messagers dépend d’une autre innovation moderne : le vélo, promis à un grand avenir!

Vue d’une des voies pour automobiles du pont Victoria avec sa fameuse grille en acier.

Déposé sur 24 piliers et assemblé par 1,5 million de rivets, le pont Victoria, long de 2,79 km et pesant plus de 9000 tonnes, a été réalisé en cinq ans grâce au labeur de jusqu’à 3000 ouvriers.

Photo en noir et blanc d’une rangé de maisons du côté gauche d’une rue et du côté droit, travaux de construction montrant une longue tranchée.

Datant de la fin du XIXe siècle, les demeures d’inspiration victorienne de la rue May ont disparu en 2015. Car cette ancienne voie a fait place au tout nouveau pont Samuel-De Champlain.