Un site du Centre d'histoire de Montréal

Résultats de recherche

Réintialiser la recherche
Affichage 1 à 10 de 14 résultats
Dix-sept élèves et deux enseignantes prennent la pose devant le Centre d’histoire de Montréal.

Vous faites partie de l’histoire! permet de mieux connaître l’histoire et les aspirations d’élèves arrivés récemment dans la grande région de Montréal. Découvrez ceux de la cohorte 2019-2020!

Photo en noir et blanc d’un homme âgé se tient devant un kiosque de légumes dans un marché.

Les Italiens de Montréal ont inventé un argot qui leur est propre. Une étude sociolinguistique explore ses liens avec plusieurs langues et dialectes, et souligne ses étonnantes spécificités.

Douze élèves rassemblés autour d’une table. Une vidéaste filme.

Découvrez la variété des trésors choisis par les élèves qui ont participé au programme éducatif Vous faites partie de l’histoire! pendant l’année scolaire 2019-2020.

Vitrail du père Dowd dans la basilique de Saint-Patrick

En 1866, un projet de l’évêque de Montréal menace l’intégrité des églises irlandaises catholiques. Le père Patrick Dowd, curé de l’église Saint-Patrick, compte parmi ses plus farouches opposants.

Groupe d’enfants dans une cour d’école

Trente ans après l’adoption de la Charte de la langue française, le documentaire Les enfants de la loi 101 suit une génération à travers ses années de formation en français.

Capture d’écran du documentaire montrant une femme mexicaine en train d’étudier

Le documentaire Une bonne élève souligne la volonté de réussite d’une résidente permanente d’origine mexicaine dans une classe de francisation de Montréal.

Vue extérieure de l’édifice de la Mission catholique chinoise

Officiellement installée en 1922 dans la rue de La Gauchetière, la Mission catholique chinoise accueille en 1957 le père Thomas Tou, premier prêtre chinois à Montréal.

Plan rapproché d’une femme

C’est parce qu’elle a elle-même subi discrimination et exploitation que Faustina Bilotta décide de s’impliquer pour les droits des immigrantes.

Photo couleur gros plan d’Aoura Bizzarri

Lorsqu’elle arrive à Montréal, au début des années 1970, Aoura ne parle que l’italien, est tricoteuse de formation et ne connaît personne. Vingt ans après, elle est décorée chevalière du Québec.

Quinze élèves se tiennent debout, en file. En arrière plan, une enseignante et des élèves.

Créées en 1969, les classes d’accueil se déploient après l’adoption de la Charte de la langue française en 1977. Dans les années 2000, elles se multiplient pour répondre à une demande grandissante.