Un site du Centre d'histoire de Montréal

Résultats de recherche

Réintialiser la recherche
Affichage 1 à 10 de 47 résultats
Photo en plan poitrine d’une jeune femme au début du XXe siècle

Le 9 septembre 2017 est inauguré le parc Sarah-Maxwell en l’honneur de celle qui, le 26 février 1907, donna sa vie pour sauver les élèves de son école. Son histoire mérite d’être mieux connue.

Gros plan sur une femme rwandaise portant un habit tradtionnel

Il y a de ces récits que l’on écoute dans un silence de respect et de recueillement tant l’expérience et le courage de la témoin sont difficilement concevables.

Photo d’une jeune femme en plan rapproché

Comme pour beaucoup de jeunes immigrants, c’est l’esprit d’aventure qui mène Laura à Montréal. Cette folie de jeunesse a toutefois pris une forme inattendue, une réelle mission sociale.

Robe et veste constituant l’uniforme d’une hôtesse du Québec ayant appartenu à Monique Michaud. Costume brun aux accents bleu pâle dessiné par Serge & Réal.

Le Centre d’histoire possède un uniforme bien original. D’avril à octobre 1967, il a vêtu l’une des élégantes hôtesses du pavillon du Québec à Expo 67.

Jean Drapeau, le maire de Montréal reçoit les hôtesses du pavillon du Québec à l’hôtel de ville de Montréal pour les remercier et célébrer la fin de l’Expo 67. Monique Michaud se tient en haut à droite, vêtue de sa robe et de son chapeau d'uniforme, une s

Cinquante ans après Expo 67, Monique Michaud et Paule-Andrée Morency, deux amies et anciennes hôtesses du pavillon du Québec, se réunissent et échangent leurs souvenirs.

Photo artistique de Myrtelle Chéry

À l’écrit et en parole, Myrtelle Chéry communique son expérience en tant qu’immigrante et artiste invitée pour le projet Raconte-moi… Haïti et Montréal.

L’artiste Geneviève Lahens (Iris)

À l’écrit et en parole, Geneviève Lahens, aussi connue sous le nom d’Iris, communique son expérience en tant qu’immigrante et artiste invitée pour le projet Raconte-moi… Haïti et Montréal.

Image du film J’ai fait mon propre courage montrant un couple devant une voiture

Le film de Giovanni Princigalli (Ho fatto il mio coraggio) a été salué par plusieurs prix. Dans une approche informée et humaine, le documentariste y présente un aspect singulier de l’immigration italienne à Montréal.

Plan rapproché d’une femme

De multiples raisons peuvent mener à la décision d’immigrer. Certaines, comme la guerre et la peur, sont plus tragiques que d’autres.

Plan rapproché d’une femme

C’est parce qu’elle a elle-même subi discrimination et exploitation que Faustina Bilotta décide de s’impliquer pour les droits des immigrantes.