Un site du Centre d'histoire de Montréal

Résultats de recherche

Réintialiser la recherche
Affichage 1 à 8 de 8 résultats
Tableau représentant le parlement de Montréal en flamme dans la nuit du 25 avril 1849

Le soir du 25 avril 1849, de fortes têtes entrent dans le parlement et y mettent le feu. Les députés se hâtent de sortir et on tente de sauver les archives et les livres. Le feu prend de l’ampleur…

Carte postale du Pavillon des Indiens du Canada

À l’occasion d’Expo 67, les Premières Nations du Canada font connaître au monde entier leur histoire tragique et leurs difficiles conditions de vie, dans un pavillon qui ne passe pas inaperçu.

Trois rangées d’hommes

En 1915, un groupe de villageois arméniens, installé au sommet du Musa Dagh, résiste à la déportation. Transmise de génération en génération, cette histoire héroïque est arrivée jusqu’à Montréal.

Spectacle au Week-ends du monde au parc Jean-Drapeau à l’été 2014

Trois vagues migratoires ont constitué la communauté latino-américaine montréalaise, qui s’est approprié son nouvel univers urbain grâce à la fréquentation de lieux d’expression identitaire.

Spectacle de danse lors de la fête nationale de la Colombie au parc Jean-Drapeau, de jour

Au XXe siècle, de nombreux Colombiens se sont établis à Montréal, dans des conditions et pour des raisons très diverses. Ils forment aujourd’hui une communauté originale.

Une du journal La Patrie du 12 décembre 1918 avec en titre "Les quatre unions ont déclaré la grève ce midi"

Montréal n’est pas épargné par les conflits de travail qui, de 1918 à 1921, marquent l’Amérique du Nord. En décembre 1918, quatre syndicats d’employés municipaux votent une grève qui sera historique.

Façade de la Maison de Louis-Joseph Papineau rue Bonsecours en hiver

Avocat, militaire, politicien et surtout leader les rébellions de 1837 et 1838, Louis-Joseph Papineau a marqué l’histoire du Canada. À Montréal, sa maison témoigne d’une époque et d’un personnage.

Bernard et Jean-Pierre, les fils aînés d'Adeline et de Max Chancy, devant le 798 Champagneur

Bienvenue au 798, avenue Champagneur. Cet appartement a été la principale résidence montréalaise de la famille Chancy, et certains le nomment la « première Maison d’Haïti ».