Bienvenue dans l'encyclopédie du MEM - Centre des mémoires montréalaises

Résultats de recherche

Affichage 61 à 67 de 67 résultats
Une professeure enseigne aux élèves de l’école Folk Shule, ou École juive populaire, alors située sur la rue Van Horne.

Au début du XXe siècle, peu de choix d’écoles s’offrent aux milliers d’enfants juifs qui arrivent à Montréal.

Photo montrant l'édifice du Centre de santé des femmes de Montréal.

Véritable pionnier des pratiques parallèles en santé gynécologique, le Centre de santé des femmes de Montréal est l’un des premiers à offrir gratuitement des interruptions volontaires de grossesse.

Un policier, à gauche, tient un homme attaché, au centre, qui est en train de se faire vacciner par un médecin.

Pour contrer l’épidémie de variole qui sévit à Montréal en 1885, le maire Honoré Beaugrand incite la population à se faire vacciner, mais cette idée suscite appréhensions et polémiques.

Illustration en page couverture de journal d'un bâtiment en flammes et de pompiers dans une échelle.

De tout temps, les Montréalais ont affronté les incendies. Dans ce combat, ils ont bénéficié d’avancées techniques, de la professionnalisation de la lutte et d’une volonté accrue de prévention. 

Trois hommes et une femme siègent à une table, côté à côte. On peut lire sur une affiche accrochée derrière eux : Bureau de consultation de Montréal. Consultation publique sur le projet de redéveloppement du marché Bonsecours.

La volonté des Montréalaises et Montréalais d’être consultés dans les débats sur l’aménagement s’exprime tôt dans l’histoire de la ville, et de plus en plus fermement au milieu du XXe siècle. 

Six personnes travaillent sur une grande affiche blanche posée sur une table. Des crayons de couleur sont sur la table.

En janvier 2002, l’Office de consultation publique de Montréal voit le jour au même moment que la nouvelle Ville de Montréal.

Une maquette montre une route et des petites voitures dans un environnement urbain.

Lors de certaines consultations, l’OCPM convie les Montréalaises et les Montréalais à participer à des réflexions visionnaires et à influencer l’avenir de la ville dans son ensemble.