Bienvenue dans l'encyclopédie du MEM - Centre des mémoires montréalaises

Résultats de recherche

Réintialiser la recherche
Affichage 11 à 18 de 18 résultats
Photographie de soir de l’extérieur du restaurant. Les enseignes au néon à gauche et au fond de l’image sont illuminées. À droite, un couple sort du stationnement.

Réputé pour son service exemplaire, sa fine cuisine et ses cocktails chics, le Ruby Foo’s était fréquenté par les célébrités et les quidams en quête de faste.

Carte postale montrant l'intérieur du parloir avec le comte et la comtesse

Créé dans les années 1920, le Palais des Nains est une des attractions de Montréal qui attirent alors les touristes. Ici, excentricité et divertissement populaire sont de mise!

Carte postale présentant l’entrée du restaurant Kon Tiki, avec un couple marchant sur le trottoir.

Au courant des années 1950, le style « pop-polynésien » gagne Montréal. Dans un décor inspiré du Pacifique, le restaurant Kon Tiki offre l’illusion de l’exotisme à ses clients.

Carte postale de l’hôtel Maples Inn vers 1938 avec des voitures devant la façade

De 1897 à 1985, la clientèle du Maples a pu profiter du lac Saint-Louis, mais aussi des équipements de l’hôtel : une plage, un quai, un terrain de tennis, le premier mini-golf du Canada…

Façade de la Maison de Louis-Joseph Papineau rue Bonsecours en hiver

Avocat, militaire, politicien et surtout leader les rébellions de 1837 et 1838, Louis-Joseph Papineau a marqué l’histoire du Canada. À Montréal, sa maison témoigne d’une époque et d’un personnage.

Des enfants se tenant par la main entrent dans l’eau sur une plage

L’été, Henri Malo amenait les Montréalais en bateau vers une petite île du lac Saint-Louis. Là, une plage magnifique et aménagée les invitait à se détendre et à s’évader.

La gravure montre, en avant-plan, un quai et une embarcation où s’affaire un personnage. En arrière-plan, le moulin de Pointe-Claire, la troisième église Saint-Joachim et le couvent des sœurs de la congrégation de Notre-Dame sont visibles.

Presqu’île s’avançant dans le lac Saint-Louis, la paroisse rurale de Pointe-Claire, reconnaissable à son moulin du XVIIIe siècle, a aussi accueilli un premier couvent dès 1787.

Groupe d’employés posant devant la beurrerie de l’île Bizard vers1910.

Sur l’île Bizard, où se trouvaient les meilleures terres agricoles de la région montréalaise, la production laitière allait de soi. En 1851, les fermes y produisaient 13 020 livres de beurre!