Un site du Centre d'histoire de Montréal

« J’ai fait mon propre courage », un film de Giovanni Princigalli

02 juin 2017

Le film de Giovanni Princigalli (Ho fatto il mio coraggio) a été salué par plusieurs prix. Dans une approche informée et humaine, le documentariste y présente un aspect singulier de l’immigration italienne à Montréal.

Le documentaire de Giovanni Princigalli relate les mariages et les rencontres par photographies et par correspondance entre les Italiens de Montréal et ceux de l’Italie du Sud, dans les années 1950. Il rend compte aussi du passage de ces jeunes époux et épouses d’une culture de la campagne à la vie et au travail dans les usines de la métropole québécoise. Il présente à la fois une histoire collective et une histoire individuelle. C’est un film sur la mémoire, qui rend hommage, de manière respectueuse et poétique, documentaire et émotive, aux modestes paysans italiens émigrés au Canada, et surtout aux femmes, à leurs espoirs, leurs rêves, leurs souffrances.

Articles recommandés

Découpes de personnes portant des pancartes avec des slogans.

L’ère des grands projets a laissé un héritage contrasté.

Portrait d’Andrée Champagne

En tant que « voix féminine de l’Expo 67 », la comédienne Andrée Champagne est notamment narratrice de l’émission Visi

Aquarelle représentant la place d'Armes en 1790 avec l'église Notre-Dame en arrière-plan.

Gens d’Église, de guerre, de commerce et de métier, mais aussi petites gens peuplent le Montréal de la Nouvelle-France.