Publications


Scandale! Le Montréal illicite, 1940-1960

Scandale! Le Montréal illicite, 1940-1960

La publication Scandale ! Le Montréal illicite, 1940-1960 de la muséologue Catherine Charlebois et de l’historien Mathieu Lapointe a vu le jour partir des photographies réunies par le Centre d’histoire de Montréal, des témoignages et des portraits éclatants d’authenticité, Scandale ! fait la lumière sur ce moment extraordinaire de l’histoire de Montréal et sur les personnages qui ont forgé son identité.

Alors que la Deuxième Guerre mondiale fait rage de l’autre côté de l’Atlantique, le jazz et le cabaret font vibrer la rue Sainte-Catherine. Située entre Las Vegas et Paris, la métropole québécoise reçoit les plus grands artistes de la scène : Édith Piaf, Franck Sinatra, Louis Armstrong, Alys Robi, Charles Trenet, Charlie Parker, Oscar Peterson et plusieurs autres. Mais derrière les rideaux des salles de spectacle, dans le labyrinthe des allées du Red Light, se trament de sombres activités : jeu illégal, prostitution, contrebande. S’entame alors une lutte sans merci entre le crime organisé et les forces incorruptibles, menée par le jeune avocat Pacifique « Pax » Plante et son escouade de la moralité.

Auteurs : Catherine Charlebois et Mathieu Lapointe
Éditeur: Les Éditions Cardinal


Promenades historiques à Montréal


Promenades historiques à Montréal

Découvrez toute la richesse historique de Montréal

Pressés par nos activités et nos obligations, nous finissons par ne plus voir la ville qui nous entoure. Pourtant, ses édifices, ses places, ses rues, ses façades, ses paysages urbains et ses habitants ont tant d’histoires à nous raconter. Encore faut-il s’arrêter et prendre le temps de les voir et de les écouter autrement!

C’est ce que propose cette publication qui rassemble plus d’une centaine des chroniques du Centre d’histoire de Montréal publiées depuis 2013 dans l’édition du dimanche du Journal de Montréal.

Pour mettre en lumière les histoires qu’elles recèlent, les passionnés du Centre d’histoire de Montréal et leurs collaborateurs posent leur loupe historique sur trois détails de la photographie en vedette. Chacun de ces détails fait l’objet d’une petite enquête. De chronique en chronique, se dévoile ainsi la vie quotidienne des Montréalais et Montréalaises depuis près de 150 ans. Tout y passe, ou presque, de l’architecture aux produits de consommation, de l’automobile au mobilier urbain, jusqu’aux événements et personnages – connus ou anonymes – qui ont traversé la grande et la petite histoire de la ville.

Sous la direction de Jean-François Leclerc, Centre d'histoire de Montréal
Éditeur : Les Éditions du Journal
240 pages
Prix : 24,95 $
2016


Quartiers disparus


Quartiers disparus

D'incroyables photos d'archives pour replonger dans la vie de 3 quartiers disparus de Montréal : le Red Light, le Faubourg à m’lasse et Goose Village.

Le livre a reçu le prix d'excellence 2015 de l'Association des musées canadiens dans la catégorie « recherche ». Avec la collaboration du Laboratoire d'histoire et de patrimoine de Montréal de l'UQÀM et des Archives de la Ville de Montréal.

Description

Au cours des années 1950 et 1960, Montréal est une ville qui bouge très vite. Y souffle un fort vent de modernisation, alimenté par le discours de la Révolution tranquille et par l’atmosphère enfiévrée d’Expo67. Cette poussée de modernisation amène les urbanistes et les dirigeants politiques – le maire Jean Drapeau en tête – à repenser l’aménagement de la ville en n’hésitant pas à faire table rase du passé. Ceci entraîne une puissante vague de démolition de logements anciens, souvent justifiée par la néces sité d’éliminer les taudis considérés comme insalubres.

Dans cet ouvrage composé de photos d’archives extraordinaires, provenant des Archives de Montréal et pour la plupart inédites, le lecteur pourra replonger dans la vie de trois quartiers disparus : le Red Light, le Faubourg à m’lasse et Goose Village. Né de la suite de l’exposition du même nom et conçu en collaboration avec le Centre d’histoire de Montréal et le Laboratoire d’histoire et de patrimoine de Montréal de l’UQÀM, Quartiers disparus se veut une mise en contexte photographique de ce pan important de l’histoire de la métropole québécoise.

Éditeur : Les Éditions cardinal
Format : 7 po x 10 po
312 pages
Prix : 29,95 $
2014
editions-cardinal.ca/ca_fr/quartiers-disparus-2015.html

À propos des directeurs

Catherine Charlebois : Historienne et muséologue, elle coordonne les expositions et les collections au Centre d’histoire de Montréal.

Paul-André Linteau : Historien et professeur à l’Université du Québec à Montréal, il est l’auteur de nombreux ouvrages sur l’histoire de Montréal


Le Montréal des Premières Nations


Guide de découverte du patrimoine et des cultures des Premières Nations de la région de Montréal

Ce guide gratuit vous fera découvrir les nombreux lieux culturels montréalais ainsi que les différentes manifestations donnant accès au passé, au présent et à la culture des Premières Nations.

Connaître – Rencontrer – Participer – S’informer

Les informations contenues dans le guide sont regroupées en quatre sections intitulées : connaître, rencontrer, participer, s’informer. Une carte de la région de Montréal, à la fin du guide, permet de situer les lieux et sites mentionnés : musées, organismes, universités, sites historiques, archéologiques et sacrés. D’une halte à l’autre, en famille, en groupe ou en solitaire, et sur le Net. Bonne route!

Montréal, Hochelaga, Tiohtià:ke

La présence des Premières Nations à Montréal est plus que millénaire. Les plus anciens sites autochtones remontent à 4 000 ans avant aujourd’hui. Au moment de sa brève incursion sur l’île en 1535, Jacques Cartier rencontre les habitants du village iroquoien d’Hochelaga - Tiohtià:ke, «là où le groupe se sépare» en langue mohawk. Les Algonquiens qui fréquentent alors le territoire nomment l’île «Minitik 8ten entag8giban», «l’île où il y avait une bourgade».

Près de 20 000 Amérindiens et Inuits de diverses origines habitent ou sont de passage dans la métropole pour leurs études, les affaires ou pour visiter de la parenté ou des amis. Les nations Mohawk ou Kanien’kehá:ka sont installées depuis longtemps autour de l’île, dans des communautés situées sur les rives sud et nord du fleuve. Pour ceux qui souhaitent connaître ou rencontrer les Premières Nations du Québec, cette présence est difficile à repérer à première vue dans la grande région de Montréal.

Vous pouvez télécharger le guide gratuit dès maintenant ou vous procurer une copie dans le réseau des bibliothèques et des Maisons de la culture de la Ville de Montréal et dans les musées partenaires du guide et ce, dès le 17 octobre 2011.

Ce projet bénéficie du soutien financier du ministère de la Culture, des Communications et de la Condition féminine et de la Ville de Montréal dans le cadre de l'Entente sur le développement culturel de Montréal 2008-2011 et du Secrétariat aux Affaires Autochtones.


Montréal Clic


Montréal Clic

De 1991 à 2008, le Centre d'histoire de Montréal a réalisé le bulletin historique Montréal Clic. Les articles ont été remaniés, mis à jour et sont en ligne sur le site Mémoires des Montréalais. Les bulletins imprimés peuvent aussi être consultés au centre de documentation du Centre d'histoire sur réservation.


Rencontres
Encontros


Rencontres/Encontros

Rencontres/
Encontros

[13 Mo - 36 pages]

La communauté portugaise de Montréal, 50 ans de voisinage.

A Comunidade Portuguesa de Montreal, 50 anos de vizinhanca.

Une réalisation du Centre d'histoire de Montréal, en collaboration avec le Carrefour des jeunes lusophones du Québec.

En 2003, après 50 années de présence communautaire, les Montréalais d'origine portugaise ont eu envie de faire connaître leur propre aventure montréalaise. Le Centre d'histoire de Montréal s'est joint à la fête Encontros. La communauté portugaise. 50 ans de voisinage en mettant à leur service sa boîte à outils muséale : des expositions, des visites commentées, des collectes de témoignages ou d'objets et ce cahier.

À la fois rencontre de la communauté portugaise avec elle-même et celle de ses jeunes avec la mémoire des aînés, ce cahier s'inspire du contenu des expositions réalisées par le Centre d'histoire de Montréal en collaboration avec les Portugais de Montréal et leurs associations. Miguel Andrade, jeune historien, Joaquim Eusébio, enseignant, et Joaquina Pires, conseillère en relations interculturelles, ont travaillé à la réalisation de cette publication avec Josée Lefebvre, éducatrice du Centre d'histoire de Montréal et coordonnatrice du projet.

Rares sont les ouvrages qui racontent le parcours de la communauté portugaise de Montréal. Ce cahier-ci ne prétend pas tout dire, mais il lance un message clair : l'histoire des Portugais fait partie de l'histoire de Montréal.

En français et en portugais, 2004, 36 pages.

Vous pouvez aussi consulter le dossier sur la communauté portugaise sur le site Mémoires des Montréalais, qui reprend en partie le contenu de cet ouvrage.


Montréal, la
ville aux cent
clochers


Montréal, la ville aux cent clochers

Regards des Montréalais sur leurs lieux de culte

Cet ouvrage a été réalisé à la suite du concours photographique Montréal à l'oeil organisé par le Centre d’histoire de Montréal à l'automne 1999. Des spécialistes et des témoins des grandes traditions religieuses ont été mis à contribution pour révéler au public la richesse du patrimoine architectural religieux de Montréal, qui compte quelque 500 temples, églises, synagogues et mosquées.

Sous la direction de Colette Godin, avec la collaboration de Jean-François Leclerc. Éditions Fides, 2002. (Collection Images de sociétés)


Plus que parfaites. Les aides familiales à Montréal,
1850-2000.


Plus que parfaites. Les aides familiales à Montréal, 1850-2000

Cette publication s'inscrit dans la foulée de l'exposition Plus que parfaites. Chroniques du travail en maison privée, 1920-2000, un projet qui a vu le jour grâce au partenariat de l'Association des aides familiales du Québec (AAFQ) et du CHM. Elle présente l'évolution du travail domestique dans une perspective sociohistorique, accorde une large place aux témoignages et fait état des luttes menées par l'AAFQ depuis plus de deux décennies afin de faire reconnaître un travail encore mal défini.

Raphaëlle de Groot et Elizabeth Ouellet. Les Éditions du remue-ménage, 2001.