Un site du Centre d'histoire de Montréal

Vues transversales : Ana Catalina Montoya

06 mai 2019

Pour Vues transversales. Panorama de la scène artistique latino-québécoise de LatinArte, 10 LatinArtistes évoquent leurs expériences professionnelles et Montréal. Ici, le parcours d’Ana Catalina Montoya.

Vues transversales : Ana Catalina Montoya

Vues transversales : Ana Catalina Montoya

Direction artistique : Mariza Rosales Argonza; Productrice des contenus : Angela Sierra; Recherchiste : Yseult Picard

Une production de la Fondation LatinArte en association avec le Centre d’histoire de Montréal et le Centre International de Documentation et d’Information Haïtienne, Caribéenne et Afro-canadienne.

Réalisation : 
Felix Herrera

« De la même façon qu’une feuille de fougère, un flocon de neige ou une ruche d’abeilles sont formés en répétant un élément géométrique ou spatial dans chaque plan, encore et encore, mes créations, principalement faites à la main en argent sterling, commencent à prendre forme. »
— Ana Catalina Montoya

Joaillère et entrepreneure montréalaise d’origine colombienne, Ana Catalina Montoya est une artiste fascinée par les formes organiques. Son travail de joaillerie contemporaine s’inspire de l’architecture des formes de la nature. Elle explore particulièrement la géométrie des fractales comme source d’inspiration pour chaque pièce. Sa démarche créative s’appuie sur des formes organiques simples ou minimalistes qui sont le point de départ pour créer des structures modulaires complexes, qu’elle définit comme un « minimalisme organique ».

Fondatrice en 2014 de l’entreprise KA Joaillerie, Ana Catalina Montoya trace le point de départ d’un projet à venir, réunissant des artistes multidisciplinaires et ayant pour but l’expérimentation collective dans les métiers d’art.

La signature esthétique de Ana Catalina Montoya se déploie dans ses créations à travers de multiples voies d’expérimentation qui se reflètent dans des bijoux incorporant des techniques variées et alliant la manufacture manuelle, le recyclage et des techniques industrielles. Une caractéristique de son travail est l’incorporation du revêtement de poudre thermoplastique, ou powder coating, une technique de coloration industrielle qu’elle utilise dans sa joaillerie.

Au Québec, Ana Catalina Montoya a participé à des ateliers de bijoux avec des artistes-artisans renommés, notamment Jorge Castanon, avec qui elle a réalisé des études des techniques traditionnelles et expérimentales pour la création de joaillerie. En 2018, elle a été commissaire de l’exposition de joaillerie contemporaine Routes Australes. Bijoux contemporains d’Argentine, à la Galerie Noël Guyomarc’h à Montréal.

Actuellement, ses créations, qui ont reçu la reconnaissance dans le circuit spécialisé des métiers d’art, sont présentes dans différents centres et galeries, au Québec comme à l’étranger.

Référence bibliographique

ARGONZA, Mariza Rosales (dir.). Vues transversales. Panorama de la scène artistique latino-québécoise, Montréal, Éditions du CIDIHCA, 2018, 300 p.