Bienvenue dans l'encyclopédie du MEM - Centre des mémoires montréalaises

Résultats de recherche

Affichage 11 à 20 de 150 résultats
Trois femmes et deux hommes assis sur un banc, souriant

Des groupes minoritaires au sein de la société égyptienne émigrent à Montréal dès les années 1950. Au fil des décennies, l’immigration égyptienne dans la métropole se complexifie.

Un groupe de Missionnaires d’Afrique devant leur maison de la rue Saint-Hubert à Montréal.

Au début du XXe siècle, l’Afrique est peu connue des Montréalais. C’est à travers les lunettes des missionnaires qu’ils en font la découverte.

Femme avec des lunettes, regard contemplatif.

Par l’œuvre d’une vie, la fondatrice de l’association Le Chaînon a secouru des générations de Montréalaises dans le besoin. Sa mission se poursuit, selon les valeurs qu’elle a transmises.

Peinture d’un homme portant une barbe.

Deux familles — l’une d’origine anglaise, l’autre d’origine américaine — s’uniront et contribueront largement à modeler le visage du Plateau Mont-Royal, pendant quatre générations.

Photographie en noir et blanc représentant un homme d’âge mûr entouré de quatre jeunes femmes devant un immeuble de brique.

Parmi les nombreuses familles peuplant le Mile End au début du XXe siècle, celle des sœurs McNulty détonne. C’est en effet Annie, une célibataire de 26 ans, qui dirige la maisonnée.

Famille nombreuse de différentes générations posant à l’extérieur devant un gros arbre

Trois générations de Beaubien ont contribué à modeler le visage actuel du Plateau Mont-Royal. La famille a également joué un rôle essentiel dans la création et le développement d’Outremont.

Femme assise et souriante devant une machine à coudre

Emilia De Minico, une Italo-Montréalaise installée dans le Mile End depuis 1960, nous confie quelques-uns de ses souvenirs d’immigration.

La famille DiLallo pose dans le commerce familial. Il y a le père, la mère et six enfants.

La famille Di Lallo a rendu bien des services à Ville-Émard, son quartier d’adoption. Ces immigrants italiens y ont créé, entre autres, un fameux restaurant et une équipe de hockey de renom.

Publicité de Baby's Own Soap, montrant une mère donnant le bain à son bébé avec l'aide de ses deux petites filles.

Les récits de Charlotte Führer ont sans doute fait sourciller ses contemporains. Aujourd’hui, ils sont l’occasion de jeter un regard sur l’histoire d’une Allemande au cœur du Montréal victorien.

Magasin Morgan

Venus d’Écosse, les frères Morgan créent une maison spécialisée dans le commerce en gros. Quatre générations se sont succédé à la tête de cette entreprise familiale devenue typiquement montréalaise.