Un site de la Ville de Montréal

Les membres de l'Ordre

Quelle que soit leur sphère d’activité, les membres de l’Ordre de Montréal partagent un même souci d’excellence. Ce sont des femmes et des hommes d’exception, qui contribuent à rendre notre monde meilleur et inspirent la fierté montréalaise.

Sabariah Binti Hussein

Sabariah Binti Hussein

Chevalière
2018

 

Surnommée « la mère Teresa de Montréal », Sabariah Binti Hussein s’affaire sans relâche à nourrir les Montréalais qui ont faim. Elle a préparé plus de 700 000 repas au cours des 30 dernières années, la plupart du temps dans sa propre cuisine. Elle a aussi mis sur pied un refuge pour femmes et recueilli des centaines de milliers de dollars pour des causes humanitaires.

Celle que l’on appelle sœur Sabria a quitté la Malaisie pour s’installer dans la métropole dans les années 1980. Elle venait y travailler comme éducatrice spécialisée, mais c’est dans le bénévolat qu’elle a trouvé sa véritable vocation. 

Chaque semaine, elle prépare en effet des centaines de repas avec l’aide d’une légion de volontaires. Les mets sont ensuite distribués par divers organismes locaux, dont la mosquée Al-Rawda et l’église River’s Edge. Ses frais d’exploitation sont couverts par des organismes communautaires, des dons ainsi que la vente de collations faites maison. 

Fervente musulmane, Mme Binti Hussein se fait un devoir de cuisiner pour les membres de sa communauté durant le ramadan : cinq jours par semaine, elle offre gratuitement le souper à ceux qui le désirent, principalement dans les universités montréalaises. Des centaines de bénévoles, dont de nombreux étudiants, mettent aussi la main à la pâte tout au long du mois saint. 

En 2002, elle a fondé le refuge pour musulmanes Our Second Home, qui accueille des étudiantes étrangères peinant à se loger ainsi que des femmes victimes de violence conjugale. Le refuge peut héberger huit adultes et six enfants pour une période pouvant aller jusqu’à un an.    

Au fil du temps, diverses populations affectées par des catastrophes naturelles ou d’autres épreuves ont également bénéficié de l’altruisme de Mme Binti Hussein. En collaboration avec l’organisme caritatif Human Concern International, par exemple, elle a contribué à amasser des centaines de milliers de dollars pour soutenir l’aide humanitaire après le tsunami de 2004 dans l’océan Indien, puis pour mettre sur pied un orphelinat destiné aux Rohingyas, en Malaisie, en 2017. 

À l’approche de son 70e anniversaire de naissance, elle a créé en 2017 la Sister Sabria Foundation, qui vise notamment à instaurer des solutions à long terme pour éliminer la faim et soutenir les femmes en difficulté. 

En 2017, Mme Binti Hussein a reçu le prix Lifetime of Service to Humanity de la RS Foundation, un organisme canadien voué à l’amélioration des conditions de vie des habitants de l’Asie du Sud. Parmi ses nombreuses distinctions, elle a entre autres reçu en 2005 le Lifetime Achievement Award du Canadian Council on American-Islamic Relations ainsi que le Community Service Award du Conseil musulman de Montréal. Le Conseil canadien des femmes musulmanes lui a également décerné, en 2015, le prix Women Who Inspire.

Le portrait et les notes biographiques apparaissant dans cette page étaient à jour au moment de l’admission de cette personne à l’Ordre de Montréal.