Un site de la Ville de Montréal

FAQ – Foire aux questions

L’Ordre, ses distinctions et son conseil

  1. Qu’est-ce que l’Ordre de Montréal?

    L’Ordre de Montréal est la plus haute distinction honorifique de la Ville de Montréal. Il a été créé en guise de legs pour le 375e anniversaire de Montréal. L’Ordre reconnaît les mérites de personnes qui se distinguent par une ou plusieurs des caractéristiques suivantes :

    • L’éminence de leur contribution au développement de Montréal;
    • La notoriété de leur apport au rayonnement national ou international de la ville;
    • Le caractère exemplaire de leur engagement au service de leurs concitoyens;
    • La qualité remarquable de leurs réalisations professionnelles.
  2. Quelles sont les distinctions de l’Ordre?

    L’Ordre de Montréal comporte trois grades qui sont attribués selon la valeur des réalisations. Une médaille est associée à chaque grade. Par ordre décroissant, les grades sont :

    • 1° Commandeur ou commandeure;
    • 2° Officier ou officière;
    • 3° Chevalier ou chevalière.
  3. Qu’est-ce que le conseil de l’Ordre?

    Le conseil de l’Ordre a un rôle consultatif. Il a pour principale mission d’examiner les dossiers de candidatures et de formuler des recommandations de nomination au maire de Montréal. Il peut aussi faire des propositions concernant la gestion de l’Ordre ou tout sujet susceptible d’en assurer le prestige et le rayonnement.

    Le conseil de l’Ordre est composé de neuf personnalités montréalaises, nommées par le comité exécutif sur recommandation du maire. Toujours coprésidé par un homme et une femme, il témoigne, par le choix de ses membres, de l’importance que l’Ordre de Montréal accorde à l’égalité des sexes, à la diversité montréalaise et aux valeurs d’excellence.

La candidature : qui, quand, comment

  1. Qui peut devenir membre de l’Ordre de Montréal?

    Pour être candidate à l’Ordre, une personne doit répondre à un ou plusieurs des critères suivants :

    • Elle est née sur le territoire de l’agglomération de Montréal;
    • Elle réside ou a résidé sur ce territoire (au moins 5 ans);
    • Elle exerce ou a exercé ses activités professionnelles sur ce territoire (au moins 5 ans).

    L’agglomération de Montréal comprend les 16 villes formant l’île de Montréal, soit la ville de Montréal (19 arrondissements) et les 15 villes de banlieue reconstituées au 1er janvier 2006. Pour consulter la liste des municipalités concernées.

    Important : les personnes suivantes ne peuvent pas être candidates à l’Ordre :

    • Les élus, le personnel politique et les employés et cadres des administrations publiques municipale, provinciale ou fédérale;
    • Les membres du conseil de l’Ordre;
    • Les personnes possédant un casier judiciaire.
  2. Une organisation peut-elle devenir membre de l’Ordre?

    Il est à noter que les entreprises, les sociétés, les institutions, les instances gouvernementales, les associations et autres organisations ne peuvent pas devenir membres de l’Ordre. Seuls les individus sont acceptés.

  3. Qui peut soumettre une candidature?

    Une candidature peut être proposée par toute personne qui désire le faire et qui répond aux mêmes critères d’admissibilité que ceux qui prévalent pour les candidats, soit au moins un des critères suivants :

    • Être né sur le territoire de l’agglomération de Montréal;
    • Résider ou avoir résidé sur ce territoire (au moins 5 ans);
    • Exercer ou avoir exercé ses activités professionnelles sur ce territoire (au moins 5 ans).

    La candidature doit être appuyée par deux personnes qui répondent, elles aussi, à ces critères d’admissibilité.

    Important : les personnes suivantes ne peuvent pas proposer ou appuyer de candidature, et ce, tant qu’elles sont en fonction :

    • Les élus, le personnel politique et les employés et cadres des administrations publiques municipale, provinciale ou fédérale;
    • Les membres du conseil de l’Ordre;
    • Les personnes possédant un casier judiciaire.
  4. Une organisation peut-elle soumettre ou appuyer une candidature?

    En tant que telle, une organisation — entreprise, société, institution, instance gouvernementale, association, etc. — ne peut soumettre ou appuyer une candidature. Les candidatures doivent être proposées et appuyées par des personnes, que ce soit à titre personnel (ex : ami, parent, admirateur) ou professionnel (ex : collègue, gestionnaire, associé).

  5. Comment poser une candidature?

    Le 1er septembre de chaque année, un appel public est lancé pour recevoir des candidatures. Vous avez alors jusqu’au 1er décembre suivant pour soumettre une candidature en remplissant le formulaire destiné à cette fin.

  6. Où trouver un formulaire de mise en candidature?

    Ce formulaire est disponible du 1er septembre au 1er décembre de chaque année, durant la période de mise en candidature. Vous le trouverez en version interactive dans le présent site.

    Pour ceux qui le préfèrent, il est également possible de remplir ce formulaire en version Word ou à la main, et de le retourner par la poste. Pour obtenir le formulaire Word ou imprimé, faites-en la demande au Secrétariat de l’Ordre ou au bureau du protocole et de l'accueil, au 514 872-4898.

  7. Quels sont les délais pour poser de nouveau une candidature?

    Le délai minimum pour présenter de nouveau une candidature refusée est de 2 ans. Le délai minimum pour faire nommer un membre à un grade supérieur est de 5 ans.

  8. Est-ce qu’une personne peut poser sa propre candidature?

    Non, il n’est pas possible de se porter soi-même candidat à l’Ordre.

  9. Est-ce qu’une candidature peut être posée à titre posthume?

    Non, les candidatures à titre posthume ne sont pas acceptées. Cependant, en décembre 2016, l’Ordre a admis toutes les personnes ayant reçu au fil des ans le titre de Grand Montréalais, y compris celles qui étaient décédées. Cette mesure exceptionnelle a permis d'assurer la transition entre l’Académie des Grands Montréalais et l’Ordre de Montréal.

    Rappelons que l’Académie des Grands Montréalais a été créée en 1988 par la Chambre de commerce du Montréal métropolitain qui, elle-même, avait repris une initiative mise en œuvre par le Canadien National (CN) en 1978. De 1978 à 2014, une centaine de personnalités montréalaises d’exception ont ainsi été reconnues sur le plan culturel, scientifique, économique et social.

  10. Une fois la candidature déposée, que se passe-t-il?

    Voici comme est traité un dossier de candidature :

    1. Le Secrétariat de l’Ordre transmet un accusé de réception à la personne proposant la candidature.
    2. Le Secrétariat de l’Ordre fait une analyse préliminaire du dossier.
    3. Le conseil de l’Ordre examine le dossier. Puis, il transmet au maire de Montréal ses recommandations, incluant ses suggestions quant à l’attribution des grades.
    4. Le Secrétariat de l’Ordre communique avec les candidats retenus pour recueillir leur acceptation.
    5. Le comité exécutif de la Ville prend une décision relativement aux 17 récipiendaires annuels, sur recommandation du maire.
    6. Les invitations à la cérémonie officielle de remise des insignes de l’Ordre sont envoyées.
  11. Qui nomme les récipiendaires?

    C'est le comité exécutif de la Ville de Montréal qui nomme les récipiendaires, sur recommandation du maire.

Les membres de l’Ordre

  1. Quand les médailles sont-elles remises?

    C’est le 17 mai de chaque année que l’Ordre tient une cérémonie officielle, au cours de laquelle les membres nouvellement admis et les membres nommés à un grade supérieur reçoivent leurs insignes. Cette cérémonie se déroule habituellement à l’hôtel de ville de Montréal.

  2. Qui sont les Grands Montréalais?

    Les Grands Montréalais sont une centaine de personnalités montréalaises qui ont été honorées par le CN (de 1978 à 1984) et par la Chambre de commerce de Montréal métropolitain (de 1984 à 2014). Par respect pour cet héritage remarquable, ces personnalités ont été admises officiellement au sein de l'Ordre de Montréal, au grade de commandeur ou commandeure, le 17 décembre 2016.

  3. Quels sont les privilèges d’un membre de l’Ordre?

    Les privilèges d’un membre de l’Ordre sont les suivants :

    • Recevoir les insignes de l’Ordre de Montréal et être autorisé à les porter;
    • Faire suivre son nom et sa signature des initiales propres au degré d’appartenance à l’Ordre :
      1. Commandeur ou commandeure : C.O.M.
      2. Officier ou officière : O.O.M
      3. Chevalier ou chevalière : Ch.O.M.
    • Recevoir un parchemin officiel attestant son appartenance à l’Ordre;
    • Inscrire son nom dans le livre d’or de l’Ordre;
    • Voir ses réalisations et mérites publiés sur le site internet de l’Ordre;
    • Voir sa photo de grand format affichée à l’hôtel de ville, aux côtés des 16 autres récipiendaires annuels, et faire partie de son circuit de visites guidées, pendant un an.
  4. Quand et comment porter les insignes?

    Le grand modèle et le modèle réduit se portent lors de cérémonies officielles. L’insigne de revers se porte en tout temps sur les tenues de ville.

  5. Être membre de l’Ordre donne-t-il droit à certains avantages matériels ou pécuniaires?

    Être membre de l’Ordre de Montréal constitue d’abord et avant tout une source de fierté. Aucun avantage matériel ou pécuniaire n’est lié à l’admission à l’Ordre.

  6. Un membre peut-il demander à être exclu de l’Ordre?

    Oui. Un membre désireux de ne plus appartenir à l’Ordre peut transmettre une note de démission au Secrétariat de l’Ordre, lequel en avise alors le maire et les coprésidents du conseil de l’Ordre. Dès la réception de cette notification, le membre est considéré comme radié et il doit aussitôt remettre ses insignes au Secrétariat de l’Ordre.

  7. Un membre peut-il être radié de l’Ordre?

    Oui. Le comité exécutif, sur recommandation du maire, peut radier de manière temporaire ou permanente un membre dont le comportement peut entacher la dignité de l’Ordre et de ses membres. La personne visée par une radiation doit remettre sans délai ses insignes au Secrétariat de l’Ordre.