En raison de la pandémie de la COVID-19, la cérémonie officielle de remise des insignes de l'Ordre de Montréal, prévue annuellement le 17 mai, est reportée à une date indéterminée. En savoir plus.

Dinu Bumbaru

Officier
2017

Défenseur et promoteur passionné du patrimoine bâti, urbain et paysager, Dinu Bumbaru œuvre sans relâche à sa sauvegarde, à sa conservation et à sa mise en valeur. Profondément amoureux de la métropole, il prend le temps d’observer les mille et un paysages urbains de Montréal et de les dessiner.

Depuis 1982, il travaille à Héritage Montréal, un organisme indépendant qui se dévoue à la promotion du patrimoine architectural et urbain de la métropole et à sa revitalisation. Il est aussi vice-président de l’Institut de politiques alternatives de Montréal (IPAM).

Reconnu comme une référence dans ce domaine, Dinu Bumbaru a participé à de nombreuses conférences, formations et interventions partout dans le monde. Les médias font régulièrement appel à son expertise afin d’éclairer le public sur les enjeux du patrimoine montréalais. En 2000, il a coécrit la Déclaration québécoise du patrimoine et il est l’un des fondateurs du programme de l’Université de Montréal en conservation de l’environnement bâti.

M. Bumbaru a été, et continue de compter, parmi les membres de divers comités, dont le conseil d’administration de Culture Montréal, qu’il a contribué à fonder, les Amis de la montagne et la Table de concertation du Mont-Royal, ainsi que les comités consultatifs sur le nouveau pont Champlain et sur la réfection de la rue Sainte-Catherine Ouest. Il a conseillé la ministre de la Culture du Québec concernant la modernisation de la Loi sur les biens culturels, et a participé aux rencontres de la Table ronde du ministre sur Parcs Canada. Il siège également au comité d’experts du Cabinet japonais sur le patrimoine industriel.

Sur la scène internationale, M. Bumbaru s’implique activement au sein du Conseil international des monuments et des sites (ICOMOS), un organisme planétaire, non gouvernemental et multidisciplinaire associé à l’UNESCO. Avec l’ICOMOS, il a participé à des missions de protection du patrimoine en zones de guerre ou sinistrées. Il agit comme Secrétaire général de cette organisation internationale et président de son comité canadien.

Ses multiples contributions lui ont valu de nombreuses distinctions, dont le prix Robert-Lionel-Séguin des Amis et propriétaires de maisons anciennes du Québec, en 2000, le Prix Blanche-Lemco-Van Ginkel de l’Ordre des urbanistes du Québec, en 2003, la médaille de la Chaire UNESCO en patrimoine culturel de l’Université Laval, en 2004, le Prix du lieutenant-gouverneur de la fondation Héritage Canada et le prix Thomas-Baillairgé de l’Ordre des architectes du Québec, en 2008, le Prix du Québec Gérard-Morrisset dans le domaine du patrimoine culturel, en 2012, et le Prix du Mont-Royal, en 2016. Il a aussi été nommé membre de l’Ordre du Canada en 2008.

Dinu Bumbaru est titulaire d’un baccalauréat en architecture de l’Université de Montréal, d’un certificat en conservation architecturale du Centre international pour la conservation et la restauration de biens culturels de Rome (ICCROM) et d’une maîtrise ès arts en études de conservation de l’Université de York en Angleterre.

Le portrait et les notes biographiques apparaissant dans cette page étaient à jour au moment de l’admission de cette personne à l’Ordre de Montréal.