Un site du Centre d'histoire de Montréal

Résultats de recherche

Réintialiser la recherche
Affichage 11 à 17 de 17 résultats
Carte postale montrant des gens, en famille ou entre amis, assis sur l'herbe

Le parc Jeanne-Mance, situé à l’est du mont Royal, a porté plusieurs noms et a accueilli de multiples fonctions. Il fait ainsi partie du paysage montréalais depuis fort longtemps.

Page du journal La Patrie du 16 juillet 1906 annonçant les fêtes françaises au parc Riverside

Entre 1901 et 1906, les fêtes du 14 juillet, présentées au parc Riverside de la ville de Maisonneuve, étaient célébrées avec un faste hors du commun.

La tourbière des Floralies avec des visiteurs qui observent ou circulent sur le sentier

La transplantation d’un morceau d’écosystème nordique au sud du Québec est l’un des événements des Floralies de Montréal. En 1980, la végétation de la tourbière a séduit des milliers de visiteurs.

Photo noir et blanc de Frederick G. Todd, conseiller municipal

En 1900, un jeune Américain, apparemment le premier architecte paysagiste installé à Montréal, se lance dans l’aventure : créer d’inspirants havres de nature dans une trépidante ville moderne.

Lac aux Castors, mont Royal.

En 2005, l’arrondissement historique et naturel du Mont-Royal est créé pour assurer officiellement la protection de ce site vert et culturel. Il est en effet aussi riche que convoité.

Carte postale montrant le restaurant, l'étang et la fontaine illuminée du parc La Fontaine.

Datant de l’époque victorienne, le parc La Fontaine est fortement ancré dans l’âme des Montréalais. Au gré des transformations, il est devenu un lieu de rassemblement familial et populaire.

M. Lavigne et son orchestre au parc Sohmer en 1890.

À la fin du XIXe siècle, les divertissements se démocratisent. À un point tel que les manifestations populaires et culturelles font maintenant partie intégrante du paysage estival de Montréal.