Un site du Centre d'histoire de Montréal

Promoteur immobilier de Rosemont

19 janvier 2016
Temps de lecture

En 1904, à l’ouverture des usines Angus dans le futur Rosemont, 3000 ouvriers entrent au travail. Leur logement intéresse les investisseurs, notamment le promoteur immobilier Ucal-Henri Dandurand.

Ucal-Henri Dandurand

Portrait pied d'Ucal-Henri Dandurand
Centre d'histoire de Montréal, fonds Dandurand.
Le nom du promoteur immobilier Ucal-Henri Dandurand est généralement associé au développement d’un quartier, Rosemont, bien qu’il ait été actif à Verdun, Outremont et Lachine, par exemple. L’urbanisation de Rosemont est favorisée par l’installation des usines Angus au nord du quartier Hochelaga dans l’est de la ville.

Propriété du Chemin de fer Canadien Pacifique, les usines Angus représentent un nouveau type de complexe industriel : immense, aéré, ventilé et muni de vastes baies vitrées, mais aussi équipé d’une salle à manger, de toilettes, d’un centre d’apprentissage pour les employés, d’équipements de loisirs, d’une bibliothèque et d’une succursale de la Banque de Montréal. En 1904, à l’ouverture des usines, c’est 3000 ouvriers qui entrent au travail pour construire des locomotives et du matériel roulant et effectuer des travaux d’entretien. Ce nombre augmentera rapidement et atteindra même 12 000 travailleurs durant la Deuxième Guerre mondiale. On parle d’une véritable ville dans la ville.

Rosemont - Banque de Montréal

Photographie de la façade de la banque construite en briques.
Succursale de la Banque de Montréal, rue Davidson, usines Angus, Montréal, QC, vers 1906, Musée McCord, VIEW-4170.
Il faut donc penser à loger tous ces ouvriers. Et l’on y songe bien avant le début de la construction du complexe en 1902. En fait, l’achat des terrains pour les ateliers Angus se fait entre 1892 et 1902. Dès 1899, Ucal-Henri Dandurand et son associé, Herbert Holt, s’intéressent à une terre située juste au nord des terrains du Canadien Pacifique, la terre Crawford. Holt fait d’ailleurs partie de ces hommes qui ont su se bâtir un véritable empire financier au tournant du XXe siècle, avec des ramifications dans tous les secteurs de l’économie. Notamment le secteur ferroviaire, et plus précisément le Canadien Pacifique, dont il a été l’ingénieur en chef. En 1918, Holt siège au conseil d’administration de pas moins de 135 entreprises ou organismes!

Transformation d’un village

Rosemont - assemblage locomotive

Photographie d'une locomotive en assemblage dans les ateliers Angus.
1933, ROYAL SCOT being assembled in C.P.R. (Canadian Pacific Railway) Angus Shops after being shipped from England for exhibit at Chicago World's Fair, Bibliothèque et Archives Canada, C-012510.
La terre Crawford fait partie du village de la Petite-Côte, qui correspond à ce qu’on appelle aujourd’hui le Vieux-Rosemont. Au moment où Dandurand et Holt s’y intéressent, la terre est à l’abandon; Alexander Crawford, agriculteur et propriétaire de la terre, est décédé depuis quelques années. Les deux associés forment alors la Rosemount Land Improvement Company, comptant entre autres membres des noms connus comme le sénateur Raoul Dandurand, cousin d’Ucal-Henri, et Raymond Préfontaine, ancien maire de Montréal devenu ministre de la Marine et des Pêcheries. La terre Crawford est subdivisée en 2553 lots à bâtir.

En 1905, le village de la Petite-Côte devient le village de Rosemont; Dandurand immortalise ainsi le prénom de sa mère, Rose Phillips. Dandurand et Holt en profitent aussi pour marquer la toponymie locale car on y trouve aussi une rue Dandurand, de même qu’une rue Holt. Pour éviter de payer les coûts d’aménagement des rues, égouts et autres infrastructures urbaines, les promoteurs cherchent à annexer le village à Montréal, qui se chargera alors de payer les infrastructures, une manœuvre assez commune à l’époque. Et la Ville pourra de surcroît donner le contrat de distribution de gaz et d’électricité à la Montreal, Light, Heat and Power, dont le président n’est nul autre que Herbert Holt! C’est dans ce but qu’Ucal-Henri Dandurand se présente à la mairie de Montréal en 1904. Malgré la défaite de Dandurand, la partie correspondant à la terre Crawford, et uniquement cette partie de Rosemont, est annexée à Montréal en 1906. Le reste du village de Rosemont est annexé en deux temps, en 1908 et en 1910.

Sir Herbert Samuel Holt

Portrait en buste de « Sir Herbert S. Holt [...] » qui vient d'être fait chevalier par Sa Majesté ».
Sir Herbert Samuel Holt, Archives de la Ville de Montréal, BM1-5P0960.
Cet article est paru dans le numéro 43 du bulletin imprimé Montréal Clic, publié par le Centre d’histoire de 1991 à 2008.