Un site de la Ville de Montréal

Les membres de l'Ordre

Quelle que soit leur sphère d’activité, les membres de l’Ordre de Montréal partagent un même souci d’excellence. Ce sont des femmes et des hommes d’exception, qui contribuent à rendre notre monde meilleur et inspirent la fierté montréalaise.

Sheila Kussner

Sheila Kussner

Commandeure
2017

Militante dans le domaine des soins, bénévole exemplaire et pionnière des services de soutien offerts aux personnes atteintes de cancer, Sheila Kussner a façonné en profondeur l’évolution des soins oncologiques prodigués à Montréal et bien au-delà.

En 1981, elle fonde L’espoir, c’est la vie, un programme de soutien psychosocial conçu pour répondre aux besoins émotionnels, pratiques et complexes des patients atteints de cancer et de leurs soignants, et ce, à tous les stades de la maladie. Le caractère novateur de L’espoir, c’est la vie est lié à la vision de madame Kussner qui, elle-même survivante du cancer, était fermement convaincue que des bénévoles ayant survécu au cancer, guidés par des professionnels, pouvaient fournir des services de soutien fiables à d’autres personnes atteintes, comme eux, de la maladie. L’espoir, c’est la vie est devenu un modèle pour d’autres centres d’oncologie, au Canada et ailleurs dans le monde.

Vers la fin des années 1980, madame Kussner constate que les patients atteints de cancer souffrent de la fragmentation des soins entre les divers services du réseau d’hôpitaux affiliés à l’Université McGill. Solliciteuse de fonds inégalée, elle devient le fer de lance de l’établissement de l’oncologie comme discipline distincte au sein de la Faculté de médecine de l’Université McGill, amassant 30 millions de dollars consacrés à la création du département d’oncologie. Elle joue également un rôle de premier plan dans l’obtention de fonds pour l’Unité de soins palliatifs de l’Hôpital général juif.

En 2007, une autre étape importante est franchie avec l’ouverture du Centre de bien-être de L’espoir, c’est la vie – tout premier centre de bien-être indépendant en oncologie à Montréal à être affilié à un hôpital. Véritable oasis, le Centre de bien-être offre une multitude de programmes pour aider les patients atteints de cancer à mieux vivre avec et au-delà de leur maladie. Convaincue que la recherche doit soutenir toutes les activités du Centre, madame Kussner a contribué à la création de la Chaire en oncologie psychosociale Christine et Herschel Victor – L’espoir, c’est la vie, première chaire de ce genre au Québec et troisième au Canada.

En reconnaissance de son engagement exceptionnel à l’égard du bien-être des patients atteints de cancer, madame Kussner a reçu de nombreux prix et récompenses. Nommée officière de l’Ordre du Canada et de l’Ordre national du Québec, elle est également gouverneure émérite de l’Université McGill qui, en 1990, lui a décerné un doctorat en droit honoris causa.

Aussi titulaire d’un doctorat honoris causa de la Faculté des sciences infirmières de l’Université de Montréal, madame Kussner est récipiendaire de nombreuses autres distinctions. Au nombre de celles-ci, mentionnons le Robert Fisher Fellowship Award du Memorial Sloan-Kettering Cancer Center de New York, la Médaille du jubilé de diamant de la Reine Elizabeth II et le prix Bénévole par excellence de l’Association des professionnels en philanthropie – Section du Québec.

Photo : Howard Kay

Le portrait et les notes biographiques apparaissant dans cette page étaient à jour au moment de l’admission de cette personne à l’Ordre de Montréal.