Un site de la Ville de Montréal

Les membres de l'Ordre

Quelle que soit leur sphère d’activité, les membres de l’Ordre de Montréal partagent un même souci d’excellence. Ce sont des femmes et des hommes d’exception, qui contribuent à rendre notre monde meilleur et inspirent la fierté montréalaise.

Françoise Sullivan

Françoise Sullivan

Officière
2017

Françoise Sullivan est une figure marquante de la culture au Québec et au Canada depuis les années 1940. Artiste unique et multidisciplinaire, elle est reconnue pour sa longue et fructueuse carrière de danseuse, de chorégraphe et de créatrice en arts visuels.

Admirée pour l’avant-gardisme de ses chorégraphies dans les années 1940 et 1950, madame Sullivan a été l’une des pionnières de la danse post-moderne au Québec et au Canada. Elle fait partie des membres fondateurs du groupe des Automatistes aux côtés des peintres Paul-Émile Borduas et Jean-Paul Riopelle, et a cosigné avec eux le manifeste Refus global, en 1948. À partir des années 1960, son travail s’est diversifié pour inclure la sculpture, la photographie, l’installation, la performance et la peinture, qui est demeuré son mode d’expression privilégié.

Pendant sa carrière, madame Sullivan a présenté plus de 500 expositions partout au Canada, en Europe et aux États-Unis. Depuis 1980, son travail remarquable a fait l’objet de nombreuses rétrospectives, notamment au Musée d’art contemporain de Montréal, au Musée national des beaux-arts de Montréal et au Musée national des beaux-arts du Québec.

En plus de faire l’objet d’études et analyses dans divers ouvrages, ses œuvres font partie de nombreuses collections muséales et privées. Plusieurs de ses réalisations ornent d’ailleurs des espaces publics à Montréal, dont la grandiose murale de granit du pavillon Président-Kennedy de l’Université du Québec à Montréal (UQAM) et les séries de fresques picturales de l’Institut universitaire de gériatrie de Montréal.

En 2011, son travail a figuré auprès de celui des plus prestigieux artistes américains du 20e siècle au Museum of Modern Art de New York (MoMA). Au début de 2017, la Galerie de l'UQAM lui a aussi rendu hommage en proposant Trajectoires resplendissantes, une rétrospective des œuvres qui ont jalonné son parcours.

Madame Sullivan a reçu de nombreuses distinctions tout au long de sa carrière, dont le Prix du Québec Paul-Émile-Borduas, en 1987, le Prix du Gouverneur général du Canada en arts visuels et médiatiques, en 2006, la Médaille de l'Académie des arts, des lettres et des sciences humaines du Canada, en 2008, et le prix Gershon-Iskowitz de la Gershon Iskowitz Foundation, en 2014. Elle a aussi été nommée membre de l'Académie royale du Canada, en 1998, membre de l'Ordre du Canada, en 2002, et chevalière de l'Ordre national du Québec, en 2005.

Françoise Sullivan a terminé ses études à l’École des Beaux-arts de Montréal en 1944, et a ensuite étudié la danse moderne à New York. Elle est titulaire de deux doctorats honorifiques, l’un de l'Université York à Toronto et l’autre de l'Université du Québec à Montréal (UQAM).

Photo : Pedro Ruiz

Le portrait et les notes biographiques apparaissant dans cette page étaient à jour au moment de l’admission de cette personne à l’Ordre de Montréal.