Un site de la Ville de Montréal

Les membres de l'Ordre

Quelle que soit leur sphère d’activité, les membres de l’Ordre de Montréal partagent un même souci d’excellence. Ce sont des femmes et des hommes d’exception, qui contribuent à rendre notre monde meilleur et inspirent la fierté montréalaise.

France Labelle

France Labelle

Chevalière
2017

Depuis les débuts de sa carrière, France Labelle met ses connaissances et sa détermination au service des jeunes hommes sans-abri.

Cofondatrice et directrice générale du Refuge des Jeunes, elle lutte pour l’amélioration de leurs conditions de vie et aborde leurs problèmes avec empathie, authenticité et dévouement. L’équipe du Refuge a accueilli, aidé et écouté près de 20 000 jeunes en difficulté depuis sa création en 1989.

Madame Labelle a amorcé sa carrière en centre jeunesse et en maison d’hébergement communautaire. En 1987, elle a présidé le Comité jeunes itinérants du Réseau d’aide aux personnes seules et itinérantes de Montréal (RAPSIM), à l’origine du projet du Refuge. Elle a œuvré en tant que présidente du conseil d’administration du Refuge pendant cinq ans, avant de prendre la direction générale de l’organisme en 1992.

Excellente communicatrice, France Labelle profite de toutes les tribunes qui lui sont offertes pour sensibiliser le public à la question de l’itinérance des jeunes. Elle ne recule devant aucun défi, et on lui doit, ainsi qu’à son complice Dan Bigras, le grand succès du Show du Refuge qui dure depuis 1991. En 2009, elle a aussi cosigné avec Christian Levac un ouvrage intitulé La rue, un chemin tracé d’avance? qui relate le parcours de 22 jeunes en situation d’itinérance.

Ressource précieuse en matière d’itinérance, madame Labelle partage son expertise avec d’autres organisations comme la Table de concertation jeunesse/itinérance du centre-ville et le RAPSIM, dont elle est présidente et qui regroupe plus de 100 organismes de défense des droits des personnes itinérantes à Montréal. Ses efforts constants pour soutenir et accompagner la réinsertion sociale des jeunes sans-abri jouent un rôle primordial pour la collectivité montréalaise.

En 2013, France Labelle a reçu le Prix d’excellence Persillier-Lachapelle dans la catégorie Communautaire, qui souligne sa contribution exceptionnelle au développement et à l’amélioration des services du réseau de la santé et des services sociaux. En 2011, elle a figuré parmi les 25 finalistes des prix Femmes de l’année du magazine Châtelaine. En 2002, la Commission des services juridiques lui a aussi remis le prix Robert-Sauvé, volet Grand public, qui salue sa contribution à la défense des droits des plus démunis.

Le Refuge des Jeunes a été récompensé, en 2013, par le prix ESTim dans la catégorie Organisme communautaire, attribué par la Chambre de commerce de l’Est de Montréal, et par le Prix d’humanisme de l’Association des médecins psychiatres du Québec, en 2004. En 2006, France Labelle et Dan Bigras ont été nommés Personnalités de la semaine par le journal La Presse.

Madame Labelle a étudié en enseignement de l’histoire à l’Université du Québec à Montréal (UQAM) et en psychoéducation à l’Université de Montréal.

Photo : Christine Bourgier

Le portrait et les notes biographiques apparaissant dans cette page étaient à jour au moment de l’admission de cette personne à l’Ordre de Montréal.