Un site du Centre d'histoire de Montréal

Les enfants de la loi 101, un film d’Anita Aloisio

14 décembre 2019
Temps de lecture

Trente ans après l’adoption de la Charte de la langue française, le documentaire Les enfants de la loi 101 suit une génération à travers ses années de formation en français.

Le film documentaire Les enfants de la loi 101 pose un regard nouveau sur ces enfants, aujourd’hui adultes, nés dans le duvet de la Charte de la langue française, 30 ans après son adoption. Il vise à parcourir l’expérience de cette génération en sondant les sentiments que ces « enfants-cobayes » ont ressentis à l’époque ainsi qu’à travers leurs années de formation en langue française. Ce film explore l’influence que cette génération a pu avoir sur l’univers interculturel du Québec à une époque marquée par une quête identitaire et par une tentative de redéfinition de la citoyenneté québécoise. Le film observe de façon inédite l’évolution d’un débat linguistique, de ses débuts conflictuels jusqu’à nos jours, en passant par la canalisation des enfants vers l’enseignement en langue française.

Les enfants de la loi 101

Les enfants de la loi 101

Durée : 46 min 10 s

Année : 2007

Productions : Virage, Monique Simard et Stéphanie Verrier, Productions Virage Inc.

Avec la participation de : Felismina H. De Oliveira, Angelo Dire, Mauro Dire, Luigi Di Vito, Serge Machabée, Tihana Majcen, Guerina Pellizzi, Luciano Pellizzi, Nella Pellizzi, Michèle Prince-Séguin, Courtney Sewell et Kurtis Sewell.

Réalisation : 
Anita Aloisio

Le documentaire a été réalisé par Anita Aloisio, qui est aussi chercheure. Ses œuvres portent sur les enjeux d’immigration, de langue, de politique et de culture, propres aux sociétés québécoise et canadienne. Conférencière invitée, elle a consacré son mémoire de maitrise au processus de création d’artistes appartenant à la diaspora italienne (Université Concordia). Anita Aloisio est la conceptrice de Basilicata Secrets, un projet hybride qui combine traditions culinaires et quête identitaire. De plus, elle a réalisé son troisième long métrage documentaire, Le Québec de Calliari, en 2019.