Bienvenue dans l'encyclopédie du MEM - Centre des mémoires montréalaises

Montréal, cartes en main

Temps de lecture

Une nouvelle activité éducative dynamique et ludique pour les classes d’accueil et les groupes en francisation de niveau débutant!

Visite « Montréal, cartes en main »

Visite « Montréal, cartes en main »

Réalisation : 
Stéphanie Lessard-Bérubé

Dans le but d’enrichir son offre éducative en francisation, le Centre d’histoire s’est donné comme objectif, durant l’année scolaire 2017-2018, de concevoir une nouvelle activité s’adressant spécifiquement aux classes d’accueil de niveau débutant en français, grâce à une subvention du ministère de la Culture et des Communications pour la valorisation de la langue française. C’est ainsi qu’est née la visite Montréal, cartes en main.  

Montréal, cartes en main se parcourt en trois temps, avec des activités de prévisite, une visite au musée et des activités de postvisite. Les élèves se familiarisent avec le vocabulaire grâce aux activités de prévisite. Une fois au musée, ils approfondissent leurs apprentissages sur les différents types de cartes et sur des points de repère montréalais importants. Tout cela en vue de réaliser leur carte personnelle lors du retour en classe. Et le projet-pilote a permis de constater l’incroyable créativité des élèves, même ceux qui pensent ne pas être bons en dessin! Voyez le résultat dans le clip suivant.

Montréal à mon échelle : ma carte personnelle

Montréal à mon échelle : ma carte personnelle

Réalisation : 
Stéphanie Lessard-Bérubé

Depuis 1992, le Centre d’histoire de Montréal accueille des groupes d’immigrants en francisation, de même que des élèves des classes d’accueil. La visite au musée devient un moyen d’intégration et d’immersion francophone pour ces groupes. Au fil du temps, se sont ajoutés à la visite de l’exposition permanente un programme éducatif spécifique pour les classes d’accueil du secondaire des niveaux intermédiaire et avancé, Vous faites partie de l’histoire!, et une visite-rallye dans le Vieux-Montréal, Le Vieux-Montréal à petits pas.

Montréal, cartes en main

Des élèves posent fièrement avec leur carte personnelle de leur quartier
Centre d’histoire de Montréal
Plusieurs enseignants souhaitaient s’inscrire avec leurs élèves de niveau débutant au programme Vous faites partie de l’histoire! Mais celui-ci est axé sur une production écrite à propos d’un trésor de famille et sur la présentation orale de ce trésor devant toute la classe (et même devant la caméra du Centre d’histoire); les élèves de niveau débutant ne tireraient pas pleinement profit du programme. De plus, la demande pour Vous faites partie de l’histoire! dépasse la capacité d’accueil. Le Centre d’histoire a donc préféré développer pour eux un projet complètement différent et qui met en valeur un outil non seulement très utile et universel, mais aussi ludique : les cartes! Et des cartes, il y en a pour tous les goûts : géographiques, historiques, touristiques, thématiques, routières, artistiques, etc.

Un projet ciselé pour les groupes débutants

Grâce à un magnifique travail d’équipe, la visite Montréal, cartes en main a pris forme au cours de l’hiver et du printemps 2018. L’équipe du Centre d’histoire a pu compter sur la collaboration de Carole Choronzey, coordonnatrice des projets à la communauté à la commission scolaire Marguerite-Bourgeoys, et de Maude Desjardins, enseignante en classe d’accueil de l’école secondaire Paul-Gérin-Lajoie-D’Outremont, dans la conception de l’activité. Puis, nous avons testé l’ensemble des activités avec elles et avec quatre autres enseignantes de l’école secondaire Saint-Laurent en avril et en mai 2018. À la suite de leur rétroaction et des observations de l’équipe du musée, des ajustements ont pu être réalisés.

L’activité a été élaborée par la chargée de projet Rachel Boivin-Martin, étudiante à la maîtrise du Laboratoire de recherche en relations interculturelles de l’Université de Montréal, avec les animateurs Eveline Martin-Archambault et Tyler Wood, tandis que la coordination générale était la responsabilité de Josée Lefebvre, agente de programmes éducatifs au Centre d’histoire. Ce travail a été réalisé avec la collaboration des personnes suivantes : Mathilde Germond, stagiaire en histoire de l’Université de Montréal; Sylvain Dubois et Simon Gignac, de la Division de la géomatique à la Ville de Montréal; Carole Choronzey, coordonnatrice des projets à la communauté à la commission scolaire Marguerite-Bourgeoys; Maude Desjardins, enseignante à l’école Paul-Gérin-Lajoie-d’Outremont; ainsi que Christine Girard, Catherine Lemieux, Catherine Bonhomme et Carolane Demers, enseignantes à l’école secondaire Saint-Laurent, pavillon Émile-Legault.