Un site du Centre d'histoire de Montréal

Le Centre d’histoire de Montréal deviendra le MEM

Temps de lecture

Le Centre d’histoire de Montréal se métamorphosera en MEM, pour déployer sa mission de faire connaitre la ville, tout en intégrant les multiples histoires que garde en mémoire chaque Montréalais.

Depuis près de 35 ans, le Centre d’histoire de Montréal (CHM) occupe une place à part dans le paysage culturel et muséal montréalais. Voici qu’il amorce une métamorphose qui lui donnera un nouveau nom, le MEM (pour Mémoire des Montréalais), un nouveau lieu, en 2021 au cœur du Quartier des spectacles, et des moyens pour déployer sa mission auprès de tous les Montréalais et Montréalaises.

L’annonce officelle a été faite le 27 août 2018 par la mairesse de Montréal, Valérie Plante, en présence de deux membres du comité exécutif de la Ville de Montréal, Christine Gosselin, responsable de la culture, du patrimoine et du design, et Robert Beaudry, responsable du développement économique et commercial, et des relations gouvernementales.

Installé depuis 1983 dans une ancienne et superbe caserne de pompiers du Vieux-Montréal, le CHM a reçu dès sa naissance un ADN qui lui est propre. Conçu à l’exemple des espaces d’accueil des visiteurs dans les parcs naturels, il se voulait la porte d’entrée pour découvrir et comprendre, non pas une forêt, sa faune et sa flore, mais la ville et son patrimoine bâti, témoin d’une histoire de plusieurs siècles. À la différence des autres musées, sa véritable collection, c’est Montréal et tout ce que cette métropole contient! Au cours des années, la petite équipe du CHM a conçu et produit des expositions, des activités éducatives, des publications et des outils numériques qui proposent aux Montréalais et aux touristes une approche sensible pour découvrir la vie montréalaise au quotidien, celle de ses quartiers et leurs histoires modestes ou méconnues.

Une multitude d’histoires gardées dans la mémoire de chacun

L’aube des années 2000 a marqué le début d’une mutation qui mènera le CHM à se métamorphoser en 2021, dans un nouveau lieu portant un nouveau nom. Inspirée par le Museu da pessoa du Brésil (Musée de la personne), avec qui le directeur du CHM, Jean-François Leclerc, avait pris contact, l’équipe a commencé, dès 2001, à intégrer à ses projets une multitude d’histoires qui n’avaient pas beaucoup attiré l’attention du monde muséal : celles que garde en mémoire chaque citoyen ayant vécu à Montréal. Au gré de ses projets souvent pionniers, dont plusieurs ont été couronnés de prix prestigieux, l’institution muséale a convaincu la Ville de Montréal de la pertinence de son parcours, de ses valeurs et de ses actions. Au moment où la population de Montréal se diversifie comme jamais, où les citoyens souhaitent contribuer activement au devenir de leur ville, le CHM a développé ce qu’il fallait pour être un point de rencontre, d’échange, de découverte sur le passé de la ville, pour mieux comprendre son présent et pour esquisser les contours de l’identité de la ville, la « montréalité ».

Divers experts du Service de la culture, du Service de la gestion et de la planification immobilière et des consultants ont accompagné les réflexions de l’équipe afin de donner à Montréal un nouveau lieu capable d’incarner sa mission citoyenne et de la déployer sur l’ensemble de son territoire. Devenu le MEM, ce musée ouvrira ses portes en 2021, au coin du boulevard Saint-Laurent et de la rue Sainte-Catherine, en plein cœur du Quartier des spectacles. Il ira aussi à la rencontre des citoyens, dans leurs arrondissements, grâce au MEMobile, une roulotte de l’histoire et de la mémoire, qui pourra parcourir les arrondissements et se joindre à des fêtes ou des évènements dès 2020.

Le MEM entend donc poursuivre la mission originelle du CHM de faire connaitre, comprendre et apprécier à l’ensemble des Montréalais et des visiteurs, la ville d’aujourd’hui et la diversité de ses patrimoines. Pour ce faire, il montrera plus que jamais comment l’histoire des gens qui ont habité et qui habitent encore Montréal a façonné l’environnement urbain, laissé des traces et défini l’identité de la Métropole. En décodant la ville actuelle — et donc son présent, son actualité —, il fournit aux citoyens les clés de compréhension de leur histoire et de leur patrimoine pour qu’ils redonnent un sens et des traits à l’identité montréalaise.

Un lieu de rencontres et de débats, de connaissance et d’apprentissage

Au cœur de l’animation urbaine, le MEM ouvrira ses portes sur le mythique boulevard Saint-Laurent, voisin du coloré Cléopâtre qui évoque encore les nuits folles de l’ancien Red Light. Il occupera le second étage d’un complexe multifonctionnel et bénéficiera d’une superficie de 3200 mètres carrés, trois fois plus grande que celle de l’actuelle caserne. Ce lieu sera doté de locaux adaptés, de technologies performantes et d’une équipe, enrichie de nouveaux talents, capable de créer un espace citoyen inclusif et convivial stimulant la participation. Ce carrefour de rencontres et de débats sera un laboratoire de connaissance et d’apprentissage tout en étant un lieu d’expériences, de découvertes et d’émotions autour de l’histoire et de la mémoire urbaines. Le MEM invitera les Montréalais de naissance, d’adoption, de passage — ou simplement de cœur — à venir flâner sur sa place publique intérieure animée par des partenaires et menant à une promenade et un belvédère donnant sur l’esplanade Clark. Une salle de diffusion offrira des spectacles et des activités nés de la rencontre de l’histoire, de la mémoire et des arts. Une salle d’exposition présentera périodiquement un aspect de la ville et de ses habitants, sous un angle inédit, alors qu’une exposition synthèse évolutive posera une question ouverte, en évolution : qui sont les Montréalais et pourquoi sont-ils tels qu’ils sont? Deux expositions pourront accueillir des propositions venues d’organismes partenaires; certaines d’entre elles seront conçues pour circuler dans divers lieux.

Fort de sa mission municipale, le MEM continuera, comme le fait le CHM, à accompagner les services de la Ville et les organismes associés dans leurs projets de commémoration, d’animation et de diffusion en histoire et en patrimoine. Grâce aux talents d’une équipe polyvalente, mobile et engagée, le MEM s’ouvrira à tous les quartiers et citoyens, quelles que soient leurs langues ou leurs origines. Il voudra repérer, écouter et transmettre les récits et les histoires personnelles de ses habitants. Il les reliera au riche patrimoine immobilier, aux objets, aux évènements, aux personnes qui façonnent l’identité montréalaise. Son ambition? Contribuer à sa manière à la réflexion collective autour de la vie urbaine actuelle et autour de notre avenir commun.