Un site du Centre d'histoire de Montréal

Résultats de recherche

Réintialiser la recherche
Affichage 1 à 10 de 15 résultats
Aquarelle montrant la place D'Youville en 1954, avec la caserne de pompiers

Modeste secteur dans la partie ouest du Vieux-Montréal, la place D’Youville cache bien ses secrets. Pourtant cet espace public dévoile des traces de toutes les époques! 

Représentation du Château Ramezay entouré de clôtures, de passantes dans la rue et du toit en dôme du marché Bonsecours.

Tour à tour résidence de gouverneur, de la Compagnie des Indes, de l’armée d’invasion américaine, cour de justice, école, faculté d’université et musée, le Château Ramezay raconte toute une histoire!

Tableau représentant le parlement de Montréal en flamme dans la nuit du 25 avril 1849

Le soir du 25 avril 1849, de fortes têtes entrent dans le parlement et y mettent le feu. Les députés se hâtent de sortir et on tente de sauver les archives et les livres. Le feu prend de l’ampleur…

Photographie d'Émile Brunet travaillant sur une grande sculpture dans un atelier.

L’ampleur de la production du sculpteur québécois Émile Brunet est étonnamment méconnue. L’artiste talentueux, formé au Québec, aux États-Unis et en France, a en effet signé quelque 200 monuments.

Vue extérieure du Forum de Montréal et de la station de métro Atwater, situés à l’intersection des rues Atwater et Sainte-Catherine.

En 1996, après plus de 70 ans de services, le Forum cesse de vibrer au rythme des matchs de hockey. Ayant marqué l’histoire sportive du Canada, il est reconnu comme lieu historique national en 1997.

Illustration en page couverture de journal d'un bâtiment en flammes et de pompiers dans une échelle.

De tout temps, les Montréalais ont affronté les incendies. Dans ce combat, ils ont bénéficié d’avancées techniques, de la professionnalisation de la lutte et d’une volonté accrue de prévention. 

Photographie de deux athlètes courant dans la rue sous la pluie, avec une foule alignée sur le côté.

La pratique des différentes disciplines olympiques nécessite des lieux spécifiques. En 1976, les compétitions se sont déroulées surtout à Montréal, mais aussi ailleurs au Québec et même en Ontario.

Photographie couleur de la délégation soviétique en orange paradant sur la piste du stade.

En 1976, Montréal accueille les 21e Jeux olympiques. Cet événement d’envergure mobilise une foule de travailleurs qui réussissent à tout mettre en place pour accueillir athlètes et visiteurs du monde entier.

Façade de l’édifice Saint-Sulpice

Chef-d’œuvre du style Beaux-Arts à Montréal, la Bibliothèque Saint-Sulpice a abrité la Bibliothèque nationale du Québec de 1967 à 2005. Longtemps inoccupée, elle retrouvera son éclat d’antan.

Une foule de personnes bavardent et jouent de la musique devant une pyramide du village olympique

Véritable cité dans la ville, le Village olympique a vibré au rythme des Jeux de 1976. Ses pyramides à l’architecture audacieuse sont un souvenir précieux de cet événement marquant.