Bienvenue dans l'encyclopédie du MEM - Centre des mémoires montréalaises

Résultats de recherche

Réintialiser la recherche
Affichage 1 à 7 de 7 résultats
Salle d’exposition montrant deux murs avec des photos en noir et blanc, des panneaux de texte, un écran et deux personnes, debout, qui la visitent.

Un portrait authentique de la relation grands-parents–petits-enfants, révélateur pour tous, est dressé par une exposition mettant en relief des questions propres à la communauté luso-montréalaise.

Une femme tenant un micro interviewe un homme d’origine chinoise sur une place publique dans le Quartier chinois.

Le projet EnQuête d’histoires a lancé de jeunes Montréalais à la découverte de la communauté sino-montréalaise. Il a ainsi permis la sauvegarde de patrimoines et un rapprochement des communautés.

Des élèves posent fièrement avec leur carte personnelle de leur quartier

Une nouvelle activité éducative dynamique et ludique pour les classes d’accueil et les groupes en francisation de niveau débutant!

Élèves présentant leur réponse théâtrale dans le projet "Qui a mis le feu à Montréal le 10 avril 1734?"

Depuis 2006, des élèves du deuxième cycle du primaire participent à une enquête aussi pertinente qu’originale. Ce projet de médiation culturelle porte sur l’incendie de 1734 et le procès d’Angélique.

Stéphanie Lacroix, entrevues et assistance à la recherche et réalisation, et Marc-Thomas Dupuis, prise de vue et montage vidéo.

L’exposition-documentaire Quartiers disparus ne s’est pas faite en un jour. Recherche documentaire et entrevues avec d’anciens résidants, des intervenants ou des experts ont mobilisé toute une équipe.

Des élèves de classes d’accueil posent devant le Centre d’histoire de Montréal le 25 mai 2015.

« Vous faites partie de l’histoire! » est un programme éducatif qui se veut une expérience positive dans le processus d’intégration des adolescents de classes d’accueil de niveau secondaire.

Vue sur une partie de l’exposition Raconte-moi… Haïti et Montréal

En 2010, Montréal devient une terre d’accueil pour des milliers de Haïtiens victimes du séisme. Deux plus tard, le Centre d’histoire de Montréal reçoit la mission de raconter leur histoire.