Bienvenue dans l'encyclopédie du MEM - Centre des mémoires montréalaises

Résultats de recherche

Réintialiser la recherche
Affichage 1 à 7 de 7 résultats
Photo en noir et blanc montrant une femme en plan rapproché avec des bibliothèques en arrière-plan.

Dans le cadre d’un projet sur les liens familiaux et la place des aïeuls au sein de la communauté portugaise de Montréal, des grands-parents témoignent de ce qui les unit à leurs petits-enfants. Ici, le témoignage d’Odete Claudio.

Photo en noir et blanc montrant une grand-mère et ses deux petites filles en plan rapproché.

Dans le cadre d’un projet sur les liens familiaux et la place des aïeuls au sein de la communauté portugaise de Montréal, des grands-parents témoignent de ce qui les unit à leurs petits-enfants. Ici, le témoignage de Manuela Marujo.

Photo en noir et blanc montrant une grand-mère et sa petite-fille qui l’enlace en plan rapproché.

Dans le cadre d’un projet sur les liens familiaux et la place des aïeuls au sein de la communauté portugaise de Montréal, des petits-enfants racontent ce qui les unit à leurs grands-parents. Ici, le témoignage de Tania Carreira.

Photo en noir et blanc montrant une grand-mère et sa petite-fille enlacées en plan rapproché. Le visage de la grand-mère est caché dans l’épaule de sa petite-fille.

Dans le cadre d’un projet sur les liens familiaux et la place des aïeuls au sein de la communauté portugaise de Montréal, quatre petits-enfants témoignent de ce qui les unit à leurs grands-parents.

Photo en noir et blanc montrant en plan rapproché une personne qui tourne les pages d’un cahier relié.

Veuve et retraitée, grand-maman mène une vie solitaire, rythmée par ses souvenirs d’immigrante, l’écoute de la télévision en portugais, la messe dominicale et l’attente de la visite de ses proches.

Photographie de profil d'une femme prenant le thé (à droite) et de la femme lui servant le thé (à gauche).

Bonne ou aide familiale, cette travailleuse fait partie de la réalité montréalaise depuis des siècles. Cette profession peu reconnue a cependant évolué au fil du temps et a su gagner ses galons.

Le père Noël dans son char allégorique

Dans les années 1950-1960, le défilé de Noël du magasin Eaton rassemble à Montréal 11 000 enfants figurants et entre dans les foyers grâce à la télévision. Depuis, les traditions ont changé.