COVID-19
Reprise progressive des activités : savoir ce qui est ouvert ou fermé. S'informer

Plan d'urbanisme Plan d'urbanisme Plan d'urbanisme
Plan d'urbanisme
 
Télécharger le Plan d'urbanisme
  Version imprimable Version imprimable
11.7
mettre en valeur le paysage nocturne de Montréal

La nuit tombée, le paysage montréalais recèle autant de richesses qui gagneraient à être valorisées que de secteurs où l'éclairage urbain mérite d'être revu en raison de certaines déficiences ou d'une surabondance de lumière. L'expression de l'identité montréalaise est aussi tributaire des multiples usages de la lumière, que ce soit pour l'éclairage utilitaire du réseau routier et des différentes activités urbaines, pour l'éclairage publicitaire ou pour l'éclairage monumental ou d'ambiance.

L'accumulation incontrôlée des diverses sources de lumière dans la ville a toutefois généré une problématique sans cesse croissante de pollution lumineuse. Cette nouvelle source de pollution entraîne une surconsommation énergétique inutile et coûteuse, une intrusion indésirable de la lumière dans les milieux de vie, sans compter un voilement du ciel nocturne nuisant aux recherches en astronomie ainsi qu'à l'observation des étoiles et de la nature bien au-delà des limites de la région montréalaise.

L'utilisation de la lumière dans la ville doit faire l'objet d'une planification et d'un encadrement intégrés permettant de mieux conjuguer les préoccupations d'ordre fonctionnel, sécuritaire et esthétique associées à l'éclairage urbain, tout en assurant la qualité des milieux de vie et une consommation énergétique plus frugale.

Un meilleur usage de la lumière peut aussi constituer une façon à la fois rassembleuse et distinctive d'exprimer la personnalité de Montréal et de ses arrondissements par une signature nocturne qui assurera :

  • la mise en valeur des bâtiments et des sites d’intérêt architectural, patrimonial ou naturel;
  • la mise en évidence de bâtiments et d’équipements importants;
  • la création d’ambiances distinctives selon les milieux;
  • la sécurité du domaine public par un éclairage adéquat;
  • une meilleure orientation des usagers du réseau routier et du domaine public en général : automobilistes ou piétons, résidents ou touristes.

La mise en œuvre récente du Plan lumière du Vieux-Montréal constitue à cet égard un exemple éloquent de mise en lumière architecturale et de révision de l’éclairage fonctionnel des rues qui pourra s’étendre à d’autres secteurs de la ville.

Moyens de mise en œuvre

  • Photo du Vieux-Montréal la nuitÉlaborer et mettre en œuvre le Plan lumière de Montréal en définissant le concept d’ensemble et les grandes orientations de mise en lumière, de même qu’en réalisant des projets pilotes d’éclairage sur le domaine public et en partenariat avec le secteur privé.
  • Assurer un encadrement réglementaire de l'éclairage extérieur pouvant viser les niveaux d'éclairement, les types de dispositifs d'éclairage, la dispersion lumineuse et la durée des périodes d'éclairage, notamment dans les secteurs d'activités commerciales, industrielles et institutionnelles.
  • Élaborer un guide d'éclairage urbain proposant des principes généraux, des critères de design et des normes d'éclairage visant à réduire la pollution lumineuse, à harmoniser certaines pratiques et à faciliter les interventions d'éclairage public dans le respect des particularités de chacun des arrondissements.
Page précédente Page suivante