Voici une liste d'actions à poser, de personnes et d’organisations à contacter ainsi que de précautions à prendre dans les 24 heures suivant un incendie.

Jour 1

Propriétaire

  • Rendre votre immeuble sécuritaire (barricader).
  • Informer votre employeur du sinistre.
  • Informer la direction de l’école ou de la garderie fréquentée par vos enfants du sinistre.
  • Informer votre prêteur hypothécaire du sinistre.
  • Demander l’attestation d’intervention.
  • Informer les compagnies de services (Bell, Vidéotron, Hydro-Québec, Gaz Métro, compagnie de système d’alarme, etc.).
  • Demander à Postes Canada de retenir votre courrier.
  • Informer les services gouvernementaux du sinistre.
  • Si vous avez pu réintégrer votre logement, prenez des photos des lieux et de vos biens pour vous aider dans votre réclamation.

Dès que les pompiers ont quitté les lieux, vous redevenez responsable de votre bâtiment. Vous devez le protéger et vous assurer qu’il est sécuritaire.

Si votre demeure est devenue inhabitable, il serait préférable de déménager vos biens en bon état chez des proches ou de les entreposer dans les locaux d’une entreprise spécialisée à cette fin.

Vous devez également fermer l’entrée d’eau intérieure du bâtiment et aviser les travaux publics de votre arrondissement (numéro de téléphone unique pour la Ville de Montréal : 3-1-1) ou de votre municipalité du sinistre. Il est possible que votre bâtiment soit interdit d’accès par les pompiers jusqu’à ce que l’enquête concernant la cause et les circonstances du sinistre soit terminée.

Locataire

  • Informer votre employeur du sinistre.
  • Informer la direction de l’école ou de la garderie fréquentée par vos enfants du sinistre.
  • Informer votre institution financière du sinistre.
  • Informer les compagnies de services (Bell, Vidéotron, Hydro-Québec, Gaz Métro, compagnie de système d’alarme, etc.).
  • Demander à Postes Canada de retenir votre courrier.
  • Informer les services gouvernementaux du sinistre.
  • Si vous avez pu réintégrer votre logement, prenez des photos des lieux et de vos biens pour vous aider dans votre réclamation.

Plusieurs contrats d’assurance couvrent les frais de subsistance et vont même jusqu’à avancer des fonds; informez-vous.

Si vous n’avez pas d’assurance, vous pouvez vous présenter à votre centre local d’emploi (CLE) puisque certaines prestations spéciales pour des frais occasionnés par un incendie peuvent être versées par le ministère de l’Emploi et de la Solidarité sociale.

Documents téléchargeables :