Le site web de votre ville change. Découvrez-le

Suivez-nous sur:

À propos de nous

Mission

Le Conseil des Montréalaises (CM) agit en tant qu’assemblée consultative auprès de l’administration municipale, à la demande du conseil municipal ou de sa propre initiative, en ce qui a trait à la condition féminine et à l’égalité entre les femmes et les hommes et entre toutes les femmes. Il utilise l’analyse féministe intersectionnelle des enjeux pour appréhender les réalités vécues par les Montréalaises.

À l’instar du Conseil jeunesse de Montréal et du Conseil interculturel de Montréal, il constitue un précieux outil démocratique et offre un lieu de participation unique. Il est à l’affût d’idées et de courants de pensée et est attentif aux préoccupations exprimées par la population. Sa démarche vise à favoriser une plus grande place pour les femmes dans une perspective d’implication active dans la vie publique montréalaise à titre de citoyennes, de travailleuses ou d’élues.

Historique

Lors de la tenue du Sommet de Montréal en 2002, des citoyennes de toutes origines et des groupes de femmes se sont impliqués activement pour porter haut et fort leurs attentes et leurs revendications concernant la condition féminine à la Ville de Montréal. La délégation des femmes a soumis à la discussion d’importantes recommandations qui ont été retenues par l’administration municipale et par les citoyennes et citoyens présent.es au Sommet.

Parmi ces recommandations, on notait la proposition de mettre sur pied d’une structure consultative : le Conseil des Montréalaises. Le Conseil municipal de la Ville de Montréal, lors de sa séance du 26 avril 2004, adopta donc la résolution CM04 0305 créant le Conseil des Montréalaises et nommait ses 15 membres lors de la séance tenue le 28 septembre 2004 en adoptant la résolution CM04 0665.

Avec la création du CM, la Ville de Montréal a marqué une étape importante dans ses actions à l’égard de sa population féminine et de la collectivité tout entière.

Cadre juridique

Le 16 septembre 2019, le conseil municipal de la Ville de Montréal a adopté un nouveau cadre juridique pour les conseils consultatifs de la Ville : le Règlement sur le Conseil des Montréalaises, le Conseil interculturel de Montréal et le Conseil jeunesse de Montréal (19-051).

Fonctions

Le Conseil des Montréalaises exerce les fonctions suivantes (19-051, art. 13)

  1. il fournit, de sa propre initiative ou à la demande du maire ou de la mairesse, du comité exécutif ou du conseil de la ville, des avis sur toute question relative à l’égalité entre les femmes et les hommes et entre les femmes elles-mêmes et à la condition féminine et soumet des recommandations au conseil de la ville;

  2. il sollicite des opinions, reçoit et entend les requêtes et suggestions de toute personne ou tout groupe sur les questions relatives à l’égalité entre les femmes et les hommes, à l’égalité entre les femmes elles-mêmes et à la condition féminine;

  3. il contribue à la mise en œuvre et au suivi d’une politique d’égalité entre les femmes et les hommes à la Ville de Montréal;

  4. il effectue ou fait effectuer des études et des recherches qu’il juge utiles ou nécessaires à l’exercice de ses fonctions.

Composition

Le CM est composé de 15 membres bénévoles, dont une présidente et deux vice-présidentes. 

Les membres du CM sont choisies parmi la population féminine montréalaise provenant de divers secteurs d’activité. Ce choix doit refléter la diversité culturelle, linguistique, sociale, géographique et intergénérationnelle de Montréal (19-051, art. 4).

Les mandats des membres sont d’une durée de trois ans, renouvelables une fois.

Démarche

Le CM est à l’écoute des divers réseaux œuvrant à l’amélioration des conditions de vie et de travail des femmes dans une perspective de justice sociale. Il se sent particulièrement interpellé par le travail des groupes de femmes car ces derniers acquièrent une connaissance au quotidien des réalités, souvent complexes et multiples, vécues par les Montréalaises. La concertation et la collaboration avec les réseaux de groupes de femmes permet au CM de mieux cibler ses analyses et ses actions auprès du conseil municipal.

D’autre part, le Conseil souhaite développer des liens avec les élues, mairesses d’arrondissement, conseillères de ville ou d’arrondissement, puisque ces femmes sont aussi au cœur des milieux de vie des femmes. Il doit également être attentif aux politiques, engagements et activités de la Ville susceptibles d’influencer les conditions de vie des Montréalaises. Le CM a donc un rôle d’éducation et de sensibilisation à jouer auprès des élu.es, des instances de la Ville et des fonctionnaires municipaux sur toute question liée à la condition féminine.