COVID-19
Connaître l'état de la situation et les mesures en vigueur. S'informer

Plan d'urbanisme Plan d'urbanisme Plan d'urbanisme
Plan d'urbanisme
 
Télécharger le Plan d'urbanisme
Télécharger cet extrait du plan
4.10
Centre des affaires

Orientations générales

  • Mettre en valeur les espaces non bâtis
  • Accroître le dynamisme résidentiel
  • Rehausser la qualité de l’aménagement des lieux publics et de certains axes

Problématique

Foyer de l’activité économique montréalaise, le Centre des affaires constitue un milieu exceptionnel par son animation et son cadre bâti. Il reflète la vitalité de Montréal et contribue à son rayonnement en offrant un environnement généralement attrayant, convivial et sécuritaire.

De nombreux espaces non bâtis ponctuent le territoire du Centre des affaires, dont ils occupent une vingtaine des 177 hectares. Dans la partie sud-ouest, leur forte concentration découle notamment de la présence de bretelles d’accès à l’autoroute Ville-Marie et d’infrastructures ferroviaires qui concourent au caractère déstructuré du secteur. Le développement immobilier de l’ensemble de ces terrains permettrait de consolider le cadre bâti, d’accroître l’animation sur rue et de rehausser la qualité de l’environnement urbain.

Les activités résidentielles occupent actuellement une place marginale au sein du Centre des affaires. Leur développement est souhaitable afin de revitaliser les secteurs moins propices aux activités commerciales ou de bureau, dont ceux du secteur Paper Hill, au nord du Quartier international, et du secteur Chaboillez. L’arrivée de nouveaux résidents profiterait également à l’activité commerciale de la rue Sainte-Catherine, qui fluctue de façon importante au gré de ses différents tronçons.

Certains grands lieux publics du Centre des affaires mériteraient de voir leur aménagement bonifié, notamment les squares Dorchester et Philips. Un soin particulier doit aussi être accordé à l’aménagement de certains axes et de leurs abords (rue McGill – Côte-du-Beaver-Hall, rues Peel et University, boulevards René-Lévesque et De Maisonneuve) afin qu’ils offrent une image à la hauteur du rôle du Centre des affaires.

Le confort et la sécurité des piétons et des cyclistes sont des préoccupations particulièrement importantes dans le Centre des affaires et, en ce sens, le réaménagement du domaine public devrait accroître la place accordée aux piétons et encourager l’utilisation du vélo.