Mingyu | Un mortier

Élève

Témoignage

Je m’appelle Mingyu et j’ai 15 ans. Je viens de Corée du Sud. Je vais vous présenter mon trésor de famille, un mortier.

Ce mortier est précieux pour moi, car c’est l’une de deux choses traditionnelles précieuses que nous possédons. Je me rappelle en avoir vu un dans une exposition d’objets dans un musée pendant mon enfance et j’étais très impressionné par sa beauté. En cadeau, ma tante a donné ce mortier à ma mère quand ma famille a décidé de venir vivre au Canada.

Le mortier est fait de pierre ou de bois. Il existe différents types de mortiers dans différents pays, et on estime que les mortiers ont été utilisés pendant 13 à 14 siècles. Ses tailles varient d’un style à un autre. On s’en sert pour moudre des céréales, des gâteaux de riz ou des ingrédients alimentaires. Le mien est en métal gris, ma mère l’utilise pour écraser l’ail et moudre le riz.

En Corée, chaque année, au printemps, on organise un festival traditionnel où on s’amuse à déguster des plats traditionnels, à expérimenter des instruments de musique traditionnelle, des objets traditionnels et des jeux traditionnels. Aujourd’hui, le mortier n’est plus utilisé dans les maisons parce qu’on l’a remplacé par un autre objet plus moderne, rapide et facile à ranger : le mixeur.

Notre mortier a une valeur importante dans notre famille car, d’abord, c’est un cadeau qui nous rappelle notre tante que j’aime beaucoup, puis il me rappelle la bonne nourriture traditionnelle que ma mère nous prépare et c’est aussi un objet qu’on ne voit pas beaucoup aujourd’hui dans le marché. Un jour, c’est moi qui vais en hériter, je compte le garder pour le léguer à ma famille, car il s’agit d’un objet traditionnel familial qui vient de mon pays.